Les premiers producteurs de la future plateforme Mangeons HaPy (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Les premiers producteurs de la future plateforme Mangeons HaPy (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Chaque année, ce sont près de 11 millions de repas qui sont servis dans la restauration collective en Hautes-Pyrénées. Cantines des écoles, collèges et lycées publics et privés, les maisons de retraite, les hôpitaux, les restaurants d’entreprises… Un marché important qui échappe parfois aux producteurs locaux, faute d’une organisation pour pouvoir répondre aux appels d’offres et aux commandes publiques.

Dès la rentrée de septembre, cela sera possible. Producteurs bigourdans et élus se sont retrouvés à la Chambre d’Agriculture à Tarbes pour créer officiellement une coopérative d’un nouveau genre. Avec « Mangeons HaPy », les producteurs locaux se réunissent pour créer une plateforme unique. Installée à Maubourguet, dans les anciens locaux du supermarché, elle réceptionnera les commandes des écoles et des collèges, préparera et conditionnera les produits pour les envoyer dans les cantines scolaires des Hautes-Pyrénées.

Légumes, viandes bovines et ovines, volailles et produits laitiers pourront ainsi entrer plus facilement sur la table des demi-pensionnaires bigourdans. Cette plateforme s’installera à côté de la Légumerie départementale, créée par le Conseil départemental, toujours dans l’optique de fournir des produits locaux aux cantines bigourdanes.

Ce sont près de 600 producteurs qui sont réunis dans cette nouvelle plateforme. Après plus d’un an de travail, la structure est en place et les travaux vont démarrer dans les locaux, sous l’impulsion de la Communauté de communes Adour Madiran. L’objectif de ces producteurs des Hautes-Pyrénées est de pouvoir fournir les 2/3 des collèges et lycées des Hautes-Pyrénées avec au moins 40% de produits locaux (traditionnels ou bios) dans les repas des élèves. Mais la structure entend aussi proposer ses services à d’autres structures comme les Sanctuaires de Lourdes, les Ephad, les restaurants d’entreprises et les écoles communales. Déjà, les villes de Tarbes et d’Aureilhan ont décidé de suivre cette initiative.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>