La Préfète des Hautes-Pyrénées, Béatrice Lagarde, a présenté les premières mesures mises en place dans les Hautes-Pyrénées après l'attentat à Nice (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

La Préfète des Hautes-Pyrénées, Béatrice Lagarde, a présenté les premières mesures mises en place dans les Hautes-Pyrénées après l’attentat à Nice (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Après l’émotion, l’heure sera au recueillement dans les Hautes-Pyrénées comme dans toute la France. Une minute de silence en mémoire des 84 morts de l’attentat à Nice du 14 juillet 2016 sera organisée ce lundi 18 juillet 2016 à 12 heures. Un rassemblement sera organisé dans la cour d’honneur de la Préfecture des Hautes-Pyrénées, à Tarbes, et ouvert au public. Tous les maires seront invités à organiser des rassemblements de recueillement à cette même heure.

Depuis cette nuit, les services de l’Etat travaillent autour des premières mesures décidées par le Gouvernement et le Président de la République suite à ce nouvel attentat en France. Une réunion avec le Préfet de la Zone Défense à Marseille s’est déroulée en visio-conférence de vendredi après-midi pour mettre en place les premiers éléments de sécurité dans les Hautes-Pyrénées, comme dans tous les départements de France.

Cela passera par une évaluation des besoins en hommes pour les prochains jours et les prochaines semaines. Dans les Hautes-Pyrénées, le Sanctuaire de Lourdes est dans toutes les têtes, car le rassemblement du 15 août et tous les pélerinages d’été arrivent rapidement. De même, la Préfète des Hautes-Pyrénées a demandé des hommes pour assurer le « contrôle des flux » à l’aéroport de Tarbes Lourdes Pyrénées et à la frontière espagnole (tunnel d’Aragnouet-Bielsa).

Une réunion sera organisée ce lundi avec tous les maires des Hautes-Pyrénées pour leur présenter les mesures prises en terme de sécurité quotidienne, comme dans le cadre de la prolongation de l’Etat d’urgence (qui sera présenté en conseil des ministres mardi, pour un vote au parlement le 20 ou le 21 juillet). D’ores et déjà, un rappel des mesures de sécurité déjà en cours ont été rappelées, mais aucune manifestation n’a été annulée.

Les prochaines heures permettront d’en savoir plus sur les moyens humains alloués aux Hautes-Pyrénées. Si l’opération Sentinelle sera réhaussée à 10 000 hommes en France, elle devrait conduire les militaires de Tarbes à participer à nouveau aux opérations de sécurisation.

Concernant la réserve opérationnelle activée par le Président de la République, elle concerne 45 personnes dans les effectifs de la police nationale et 160 personnes au sein de la gendarmerie nationale, pour les Hautes-Pyrénées.

La Préfète des Hautes-Pyrénées a également rappelée les deux numéros de téléphone mis en place pour informer le public et les familles : la Cellule Info Public au 04 93 72 22 22 et la Cellule Interministérielle d’aide aux victimes au 01 43 17 56 46.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>