Henri d'Abzac, Jean Glavany, Charles Habas, Yannick Boubée, Marc Garrocq, Bernard Lacoste

Le Préfet des Hautes-Pyrénées et le conseiller général Jean Glavany autour des maires d’Aureilhan, Bours, Orleix et Chis (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Visite préfectorale pour le canton d’Aureilhan et ses élus qui ont reçu, le temps d’une journée, le Préfet des Hautes-Pyrénées Henri d’Abzac. L’occasion pour le représentant de l’Etat de découvrir ce petit canton de quatre communes, mais de 10 000 habitants. Le conseiller général Jean Glavany était aux côtés des maires Yannick Boubée (Aureilhan), Charles Habas (Orleix), Marc Garrocq (Bours) et Bernard Lacoste (Chis) pour cette rencontre avec les grands dossiers du canton.

A commencer par la route nationale 21 qui traverse le canton d’Aureilhan. Si la commune d’Orleix souhaiterait un rond-point pour sécuriser l’entrée dans la commune, la ville d’Aureilhan aimerait y voir moins de camions. « Un groupe de pilotage a été mis en place sur la circulation du nord est du département. On a demandé des comptages avant et après la mise en place de la future rocade de Tarbes. Nous sommes pour l’heure inquiets des conséquences sur Bours », explique Jean Glavany, également conseiller général d’Aureilhan. En attendant, ce sont les bruits occasionnés par le passage des milliers de véhicules qui pourraient être réduits avec le test d’un nouveau revêtement sur une partie de la route, dans le centre d’Aureilhan.

D’autres dossiers de la commune de 8 000 habitants ont également été évoqués : l’Ilot San Miguel avec ses 47 logements sociaux pour personnes âgées valides dont il manque 450 000 euros d’engagement de l’Etat pour boucler le financement, la Tuilerie Ousteau et son avenir…

Pour Orleix, le dossier important reste la dynamisation du pôle commercial autour de l’hypermarché Leclerc. La mairie d’Orleix, propriétaire du bâtiment commercial, souhaiterait installer à proximité de nouvelles enseignes pour favoriser l’attrait du secteur. Mais une nouvelle étude du projet, porté par un investisseur privé, est encore nécessaire.

A Bours, c’est l’aménagement du centre de ville, la construction d’une nouvelle mairie, la création de locaux commerciaux, de logements sociaux et d’un bistrot de pays qui pourraient donner une nouvelle vie au coeur de cette petite commune en plein développement.

« J’ai bien pris note de ce qui m’a été présenté, et nous accompagnons les maires du canton, comme avec la salle multisports d’Aureilhan en construction et de nombreux projets sur les quatre communes », indique le Préfet des Hautes-Pyrénées, Henri D’Abzac.

Une visite qui aura permis au Préfet de mieux découvrir un dossier qui occupe les conversations du canton depuis près de vingt ans : le barrage de l’Ousse. Un projet refusé par les élus du secteur qui veulent privilégier ce secteur agricole où de nombreuses entreprises de producteurs locaux ont investi. Mais aujourd’hui, leurs projets d’agrandissement sont bien souvent bloqués.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>