Elu sur la liste de Josette Bourdeu, Bruno Vinualès a décidé de rendre sa délégation d'adjoint au maire (Pyrénéesinfo Lourdes, Archives E.B.).

Elu sur la liste de Josette Bourdeu, Bruno Vinualès a décidé de rendre sa délégation d’adjoint au maire (Pyrénéesinfo Lourdes, Archives E.B.).

La vie politique lourdaise ne manque pas de rebondissements et de vitalité. Depuis quelques mois, les tensions sont nombreuses dans la majorité municipale, tandis que les oppositions prennent leurs marques. Et la perspective des prochaines élections municipales de mars 2020 ne manque pas d’aiguiser les appétits.

Tandis que Sylvain Peretto annonçait la création de son mouvement « Unis et Rassemblés pour Lourdes » en vue des prochaines élections, du côté de l’Hôtel de ville, les tensions entre la maire de Lourdes et son adjoint au tourisme et au développement économique agitaient les conversations.

Désormais, elles pourront s’orienter sur les projets d’avenir (politique) de Bruno Vinualès. Car après avoir refusé de voter le budget 2018, l’adjoint de Josette Bourdeu était l’objet de toutes les interrogations. Allait-il rester adjoint ? Josette Bourdeu avait-elle la majorité dans son conseil pour lui retirer sa délégation ? A quelques heures d’un conseil municipal en plein cœur des Fêtes de Lourdes, les questions étaient nombreuses.

Ce jeudi, Bruno Vinualès a annoncé qu’il rendait sa délégation d’adjoint au tourisme et au développement économique. Mais qu’il restait conseiller municipal.

«Des stratégies me sont imposées sans qu’elles me soient expliquées ou que je puisse les discuter. Ainsi je vois la masse salariale augmenter dangereusement, des projets validés avant d’être évalués, priorisés et valorisés. Les bancs de la grotte, dernier trésor de la ville, vont bientôt être proposés à la vente pour pallier les surcoûts de fonctionnement», explique Bruno Vinualès pour justifier son opposition aux actions de son (ancienne) majorité.

Celui qui est aussi conseiller départemental veut rester impliqué dans la vie de la cité mariale «en tant que socio-professionnel, en tant qu’élu municipal (…) mais aussi partout ailleurs où mes visions et mes compétences seront partagées et appréciées.»

Reste désormais à voir si Bruno Vinualès se mettra « en marche » vers l’Hôtel de ville, à la faveur des prochaines élections municipales…

Pyrénéesinfo Lourdes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>