Jean Glavany, député PS des Hautes-Pyrénées (Pyrénéesinfo Archives, E.B.).

Jean Glavany, député PS des Hautes-Pyrénées (Pyrénéesinfo Archives, E.B.).

« Les campagnes électorales sont toujours l’occasion des excès de langage, des polémiques inutiles, des procès d’intention. Et le maire de Tarbes sur ces terrains-là est un sacré récidiviste !

Sa dernière rengaine : « Avec Michel Pélieu, on avait beaucoup de projets mais peu ont avancé » … à cause « d’un certain parlementaire qui fait tout pour bloquer les projets qui pourraient valoriser notre territoire ».

« Un certain parlementaire » ? Je crois deviner qu’il ne s’agit pas de François Fortassin.

Le problème c’est que ce raisonnement ne résiste en rien à l’examen des faits : j’ai soutenu sans réserve et avec enthousiasme le dossier de l’ORU sur Tarbes, sur Solazur, sur Bel Air quelle que soit la fragilité de ce dossier due à l’incapacité de la commune ; de même pour la caserne Charraz, l’OPH 65 que je préside a déclaré sa disponibilité pleine et entière ; on pourrait citer d’autres nombreux dossiers tarbais que je soutiens concrètement et sans aucune réserve.

Un dossier fait divergence : celui des archives départementales pour lesquelles le Maire de Tarbes soutient le site de l’Arsenal, coûteux et inadapté, et moi celui de la tuilerie OUSTAU à Aureilhan. Cette divergence est honorable, elle ne mérite pas le mensonge et la polémique sauf à penser que la banlieue de Tarbes ne mérite pas d’être prise en considération ».

Communiqué de Jean Glavany, député PS des Hautes-Pyrénées.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>