Jean Buron et Andrée Souquet, accompagnés de leurs remplaçants aux élections Départementales sur le canton de Bordères-sur-l'Echez (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Jean Buron et Andrée Souquet, accompagnés de leurs remplaçants aux élections Départementales sur le canton de Bordères-sur-l’Echez (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

« On voudrait assurer une abstention importante, on ne s’y prendrait pas autrement. C’est la première fois que je vois le silence des médias nationaux à un mois d’élections importantes », explique Jean Buron. Le maire de Bazet et conseiller général sortant déplore le manque de communication pour des élections qui se dérouleront les 22 et 29 mars prochain. Trois semaines de campagne pour le candidat Front de Gauche dans un nouveau canton, et sans connaître les futures compétentes du Conseil Départemental. La campagne s’annonce courte et compliquée.

A ses côtés, Andrée Souquet, élue depuis 1995 et adjointe au maire, elle est militante PCF depuis 1966. Cette ouvrière a connu la plupart des grands plans sociaux de l’agglomération tarbaise : Ceraver en 1982, Giat Industrie, puis Spria. A chaque fois, elle subit les licenciements liés à la désindustrialisation de l’économie locale.

C’est donc dans un contexte de « crise économique, sociale et politique » que les deux candidats, et leurs remplaçants, vont mener les débats dans le canton de Bordères-sur-l’Echez pour le Front de Gauche. « Une politique mise en place par un gouvernement élu sous l’étiquette socialiste, qui se dit de gauche, et qui se traduit par une soumission aux ordres des banquiers et du Medef », ajoute Jean Buron.

Et le département n’est pas épargné. Le conseiller général sortant déplore la baisse des dotations de l’Etat qui s’ajoute à la non-compensation des aides versées par le Conseil Général, qui étrangle financièrement le budget départemental, et rogne sur les investissements essentiels pour les entreprises locales. « Cette politique est un contre sens économique et néfaste pour l’emploi. Or, plus de chômeurs, c’est plus de RSA et d’allocations de solidarité. »

Pour les territoires ruraux, Jean Buron craint une disparition des services publics et une baisse de leur qualité en ville, tant pour les hôpitaux (qu’il veut conserver) que pour la Poste, les transports publics, l’énergie…
Pour cette campagne, Jean Buron veut accès son programme sur les grands enjeux du canton de Bordères/Echez. A commencer par la défense du barreau nord de la rocade, jusqu’à Orleix, l’opposition au barrage de l’Ousse pour favoriser le projet de zones agricoles protégées.

Sans oublier le projet d’usine de tri mécano-biologique et méthanisation qui fait tant débat. Pour se faire une opinion plus précise, le maire de Bazet a contacté les services de l’agglomération d’Angers où une usine équivalente a été construite. « L’usine fonctionne à plein depuis fin 2012 et il apparaît des problèmes ponctuels d’odeurs, beaucoup de refus de tri et un mal-être du personnel. L’agglomération d’Angers doit mener une expertise technico-économique pour décider de l’avenir de l’usine », explique Jean Buron, qui rappelle le rôle important des associations et des citoyens dans ce dossier. Il demande la mise en place d’une étude sur le projet des Hautes-Pyrénées, mais aussi une audience à la Préfète des Hautes-Pyrénées pour évoquer ce dossier important. D’autant plus important que le centre d’enfouissement de Bénac sera fermé dans dix mois. Et le transport des déchets des Bigourdans pourrait coûter très cher si une solution rapide n’était pas trouvée.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Le binôme Jean Buron et Andrée Souquet tiendra des réunions publiques à Ibos (12 mars à 18h), Bours (13 mars à 18h), Oursbelille (16 mars à 18h), Orleix (17 mars à 18h), Chis (18 mars à 18h), Bordères-sur-l’Echez (19 mars à 20h30) et Bazet (20 mars à 18h).

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>