Pierre Domengès et Rebecca Caley, le binôme Front de Gauche pour les élections Départementales sur le canton de Tarbes 2 (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Pierre Domengès et Rebecca Caley, le binôme Front de Gauche pour les élections Départementales sur le canton de Tarbes 2 (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

C’est un enfant du canton qui se présente devant les électeurs. Pierre Domengès a décidé de repartir en campagne pour les élections Départementales. Déjà candidat en 2008, il avait alors promis la création d’une école de musique pour tous. Bien que battu, il a tenu sa promesse en ouvrant quelques mois plus tard l’association Robins des Bois.

Pour cette campagne de mars 2015, le candidat Front de Gauche du canton de Tarbes 2 sera accompagné de Rebecca Caley. A 55 ans, cette médecin collaboratrice en santé au travail est aussi une membre de Tarbes Citoyenne, la liste montée lors des dernières élections municipales par Marie-Pierre Vieu. Leurs remplaçants, Marie Jo Cortès et Laurent Rougé, sont eux aussi des militants bien implantés dans la vie locale.
« Ce canton porte une belle mémoire ouvrière. C’est un quartier populaire avec la place Marcadieu. Mais c’est aussi le centre ville avec un coeur de ville qui souffre de la concurrence des grandes surfaces marchandes. Il faut redonner vie à nos coeurs de ville, car c’est là qu’on se rencontre », explique Pierre Domengès.

Un bien vivre ensemble qui est au coeur de la campagne du Front de Gauche sur ce canton 2 de Tarbes. En matière économique avec une volonté de renforcer l’économie sociale et solidaire, pour développer des emplois non-délocalisables, dans un secteur en plein développement.

En matière sociale avec une volonté de ne plus « la considérer comme un « boulet financier » mais comme une véritable chance de développement pour notre territoire, riche par la diversité de tous ses habitants ». Ainsi, les candidats Front de Gauche veulent garantir l’accès aux droits financés par la solidarité nationale.

Mais aussi en terme de culture. « L’action culturelle devrait être une compétence obligatoire du Conseil Départemental », note Pierre Domengès, bien décidé à oeuvrer pour que la culture soit accessible à tous. En soutenant les pratiques et les rencontres artistiques, mais aussi en permettant un accès aux grandes scènes culturelles largement subventionnées. Car pour l’équipe du canton 2 de Tarbes, la culture « résonnent dans les champs comme l’éducation, la prévention, la santé, la valorisation du territoire et de sa population. »

« Nous, on veut être élu. On n’y va pas pour rien. Le seul moyen de lutter contre le Front National, c’est de retrouver de la décence politique, avec des élus qui sont présents sur le terrain. On ne va pas en campagne contre des candidats, mais pour les habitants de ce canton », conclut Pierre Domengès.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>