Enedis a réalisé des travaux de protection des oiseaux sur ses fils électriques (Photo DR).

Enedis a réalisé des travaux de protection des oiseaux sur ses fils électriques (Photo DR).

Enedis collabore avec la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) depuis déjà plusieurs années pour diminuer les impacts de ses ouvrages sur les paysages et l’avifaune : enfouissement de la quasi-totalité des réseaux neufs, désensibilisation des lignes par la pose de protections isolantes, mise en place de tiges pour empêcher les oiseaux de se poser sur les supports ou encore installation de plateformes de nidification.

Pour éviter les électrocutions avifaunes sur le site d’Ozon (près de Tournay), Enedis en concertation avec la LPO, entame un chantier pour isoler les conducteurs électriques nus sous tension par la pose de protections sur les fils. «Les ouvrages électriques aériens peuvent représenter un danger pour les oiseaux. Aujourd’hui, 50 % des lignes 20.000 Volts sont enfouies sur les Hautes-Pyrénées mais sur le réseau aérien existant, nous œuvrons pour limiter les risques d’électrocution», exxplique Jean-Luc Legret, interlocuteur Enedis dans les Hautes-Pyrénées. Les plus touchés par ce risque sont les oiseaux de grande envergure.

L’opération a permis de gainer une portion de câbles du réseau aérien 20. 000 Volts afin de réaliser un isolant électrique et protéger les oiseaux qui se posent sur cette portion de ligne, notamment lors des phases d’atterrissage et de décollage. Une manœuvre effectuée à 8 mètres d’altitude, qui a nécessité l’intervention de six techniciens experts de l’équipe d’Enedis.

Pyrénéesinfo Lannemezan.


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>