L'histoire entre Antoine Nunès et le Stado Tarbes Pyrénées Rugby aura duré cinq ans (Pyrénéesinfo Tarbes, Archives E.B.).

L’histoire entre Antoine Nunès et le Stado Tarbes Pyrénées Rugby aura duré cinq ans (Pyrénéesinfo Tarbes, Archives E.B.).

« Je garde très peu de bons souvenirs de mon mandat de président ». C’est par ses mots qu’Antoine Nunès a présenté sa démission du poste de président du Stado Tarbes Pyrénées Rugby. Un acte définitif lors de l’assemblée générale du club de rugby tarbais, quelques semaines après l’avoir annoncé.

Cinq ans après avoir pris la tête du Stado TPR, Antoine Nunès a vu le club tanguer entre les descentes sportives et les difficultés financières. Et la dernière année, avec une montée en Pro D2 ratée dès les demi-finales d’accession a achevé le président dans sa détermination à tourner la page. « Il faut une dynamique, et elle n’y est pas (…). Le rugby avec la Fédérale 1 telle qu’elle va être constituée ne m’intéresse pas », explique Antoine Nunès lors de l’assemblée générale.

Peu de chance donc de voir le désormais ancien président assister aux derbys entre Tarbes et Bagnères-de-Bigorre ou Lannemezan, ni se rendre sur les terrains d’Oloron Sainte-Marie ou Saint-Jean de Luz.

Son successeur devrait être choisi dans le courant de la semaine prochaine. Selon nos confrères de La Nouvelle République des Pyrénées, l’ancien joueur tarbais Lionel Achini, et désormais chef d’entreprise à Maubourguet, pourrait prendre la succesion.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>