Pour l'heure, la transformation du Bâtiment 313 en complexe multisports reste à l'état de maquette (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Pour l’heure, la transformation du Bâtiment 313 en complexe multisports reste à l’état de maquette (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Ce sera sans doute l’un des projets phares de cette mandate pour les élus du Grand Tarbes. Un projet si important qu’il a fait l’unanimité auprès des délégués des différentes communes. Mais le lancement officiel des travaux de rénovation du bâtiment 313 du quartier de l’Arsenal à Tarbes en complexe multisports attendra quelques semaines de plus.

Lors de la dernière séance du conseil communautaire, les élus du Grand Tarbes ont décidé de se donner quelques temps de plus pour discuter du projet. Si le principe d’un vaste espace regroupant des terrains de basket, de hand, de tennis, un mur d’escalade et une piste d’athlétisme indoor n’est pas remis en cause, quelques précisions sur les pistes et sur les coûts sont encore en discussion. Et au vu de la hauteur du projet, 6,7 millions d’euros selon les dernières estimations de l’architecte, les élus veulent se donner un peu de temps. « De 5,2 millions d’euros initialement, on est à 6,7 millions d’euros pour cet avant projet définitif. Il est normal que l’ensemble des élus soit vigilant », note Yannick Boubée, maire d’Aureilhan. « Nos services ont vu dans la liste des travaux présentés où nous pourrions faire des économies », précise le président du Grand Tarbes, Gérard Trémège.

Mais outre le montant, c’est aussi la décision de privilégier l’athlétisme ou l’escalade dans le choix définitif. « Est ce qu’on privilégie l’escalade au détriment des virages relevés de la piste d’athlétisme ou le contraire pour assurer le développement de l’athlétisme ? », s’interroge le maire d’Aureilhan. « Pour des bâtiments de cette hauteur là, il n’y a pas beaucoup de murs d’escalade de 18 mètres de haut en France, mais il y a beaucoup de pistes d’athlétisme indoor », explique Gérard Trémège. Car de cette décision dépendra la possibilité d’accueillir des compétitions internationales pour l’escalade, ou régionale et nationale pour l’athlétisme. « Yannick Boubée pose de bonnes questions, mais nous avions décidé de nous orienter vers le développement de la pratique sportive ; en y ajoutant l’accueil de compétitions nationales et internationales en escalade en raison de la particularité du site », ajoute le président du Grand Tarbes.

La décision du lancement des travaux est reportée à un prochain conseil communautaire. Entre temps, les maires du Grand Tarbes devraient se retrouver pour trancher la question.

Pyrénéesinfo à Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>