Gérard Trémège et Christian Paul ont avoué leurs inquiétudes pour l'avenir de l'EcoParc du Grand Tarbes à Bordères-sur-l'Echez (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Gérard Trémège et Christian Paul ont avoué leurs inquiétudes pour l’avenir de l’EcoParc du Grand Tarbes à Bordères-sur-l’Echez (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

L’avenir s’assombrit pour l’EcoParc, la zone d’aménagement concertée (ZAC) de Bordères-sur-l’Echez. Le rapport de l’enquête publique a retiré 20 hectares sur les 75 de la zone prévue depuis de longues années. « Le rapporteur considère que les objectifs du Grand Tarbes étaient surdimensionnés. Et que les agriculteurs et le centre équestre doivent pouvoir bénéficier de ces vingt hectares. Cette décision remet en cause l’existence même de cette ZAC », explique Gérard Trémège, le président du Grand Tarbes.

Avec vingt hectares de moins, les aménagements à réaliser sur la zone, en plus de l’achat des terrains aux agriculteurs, devra s’amortir sur une plus petite superficie. Ce qui pourrait rendre le prix d’achat trop élever pour les entreprises.

L’autre conséquence directe, c’est la remise en cause de la construction de l’usine de méthanisation par le SMDT des Hautes-Pyrénées. « Cette nouvelle donne est très préjudiciable à notre projet. La DDT a stoppé l’examen du permis de construire », ajoute Guy Poeydomenge, conseiller communautaire et président du SMTD. Cette usine, inscrite dans le schéma départemental de traitement des déchets ménagers doit permettre de réduire fortement le volume de déchets enfouis, dans la perspective de la fermeture du site de Bénac.

« Si on ne peut pas réaliser l’usine de méthanisation, que va-t-on faire de nos déchets ? Pour la Zac, on va perdre deux à trois ans. Ce sont autant de fiscalité  non-perçues par Bordères et le Grand Tarbes sur les entreprises qui ne vont pas s’installer de suite », ajoute Christian Paul, premier vice-président du Grand Tarbes et maire de Bordères-sur-l’Echez.

La solution la plus rapide serait de sortir le projet de l’usine du périmètre de la ZAC de l’EcoParc. Reste que de nombreuses réalisations entourent ce projet. Et désormais, de nombreuses interrogations également.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>