Le jeune militaire de Tarbes a été tué sur le coup, lors du choc.

Maxime Garibotti était au guidon d’une moto, avec deux autres amis motards, quand l’accident s’est déroulé sur la départementale 92, cette petite route très dangereuse avant l’entrée dans le village de Soues. Au guidon de motos prêtées par un concessionnaire, ils effectuent quelques tours pour essayer les puissants bolides. C’est en voulant dépasser une file de voitures, sur la route étroite, que l’accident dramatique va avoir lieu. Si le premier motard double sa problème, le deuxième va heurter frontalement une voiture. Le militaire du 1er RHP de 20 ans va mourir sur le coup. Le troisième motard va perdre le contrôle de son véhicule et finir sa course dans le fossé. Il est grièvement blessé et transporter au centre hospitalier de Tarbes par les secouristes rapidement sur place. Les policiers tarbais ont ouvert une enquête pour connaître les circonstances exactes du drame.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Source : La Dépêche du Midi.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>