Yannick Boubée, maire d'Aureilhan, est candidat à la présidence de l'agglomération du Grand Tarbes (Pyrénéesinfo Archives, Eric BENTAHAR).

Yannick Boubée, maire d’Aureilhan, est candidat à la présidence de l’agglomération du Grand Tarbes (Pyrénéesinfo Archives, Eric BENTAHAR).

C’est le principe du troisième tour dans les élections locales. Après l’élection des maires et des conseils municipaux, les quinze communes du Grand Tarbes vont envoyer leurs conseillers communautaires (élus les 23 et 30 mars dernier) au premier conseil communautaire du Grand Tarbes dans quelques jours. Après le socialiste Jean Glavany, le maire de Tarbes Gérard Trémège avait pris la présidence du Grand Tarbes en mars 2008. Six ans après, le président sortant affrontera le premier candidat déclaré : Yannick Boubée, le maire d’Aureilhan.

Après la victoire de la liste de gauche à Odos, l’élection devrait se faire sur une poignée de voix pour assurer une majorité à l’un ou l’autre des candidats. Verdict dans quelques jours.

Voici le communiqué de Yannick Boubée. « Les élections municipales et communautaires viennent de s’achever. Les conseillers communautaires du Grand Tarbes, pour la première fois élus au suffrage universel direct, doivent à présent élire le Président de la Communauté d’Agglomération.

Sollicité par la majorité de Gauche des élus communautaires, j’annonce officiellement que je me présente à l’investiture socialiste pour la désignation du candidat à la présidence du Grand Tarbes.

Je serai le candidat de l’alternance, en mesure de donner une nouvelle espérance pour le Grand Tarbes. En fédérant plusieurs forces politiques qui veulent se mettre en mouvement, je veux proposer un projet partagé qui fait sens pour le bassin de vie, et une vision claire pour l’avenir du territoire.

Une nouvelle gouvernance est possible ; une nouvelle gouvernance est nécessaire !

Il est absolument indispensable de remettre le développement économique, compétence essentielle de la Communauté d’Agglomération, au cœur des priorités. Les dossiers stratégiques de l’Agglomération, notamment les Parcs d’Activités, ont besoin d’être redynamisés. Les statistiques sont cruelles : le taux de chômage constaté ici est beaucoup plus élevé que celui de la moyenne nationale. Je ne me résous pas à cette situation et j’ai la volonté farouche de me battre pour favoriser l’installation d’entreprises qui créeront de l’emploi.

Pour que le territoire retrouve son attractivité, pour améliorer le cadre de vie et le bien-être de la population, il faut insuffler une énergie nouvelle.  C’est tout le sens de ma candidature. Avec celles et ceux qui partagent cette vision, nous redonnerons un sens à cette intercommunalité. Les prochaines années doivent être utiles pour le territoire. » Communiqué de Yannick Boubée, maire d’Aureilhan.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>