Une partie du réseau routier des Hautes-Pyrénées sera interdit à la circulation.

Le département des Hautes-Pyrénées connaît, depuis maintenant deux semaines, une période de froid intense et prolongée entraînant une pénétration du gel dans les sols du réseau routier. Avec la remontée récente des températures, débute la phase de dégel avec des conséquences dommageables : le sol se sature en eau et perd de sa résistance. Ainsi, le passage de trop lourdes charges détériore la structure de la chaussée, occasionnant rapidement de graves dégâts. C’est pourquoi, le Conseil Général des Hautes-Pyrénées prend toutes les dispositions nécessaires en mettant en place des restrictions de circulation pour les poids lourds, se traduisant par la pose de barrières de dégel. Le but est de sauvegarder le patrimoine routier en évitant sa destruction et des coûts de remise en état insupportables pour la collectivité départementale.

Ces barrières de dégel concernent le réseau secondaire situé à l’Est du département, sur les cantons de Castelnau-Magnoac, Lannemezan, Galan, La Barthe-de-Neste, Saint-Laurent-de-Neste, Mauléon-Barousse, Trie-sur-Baïse. Sur ce réseau, la circulation est susceptible d’être interdite aux véhicules d’un poids supérieur à 7,5 tonnes.

De même, les RD 10 au nord de Galan, RD 14, RD 17 au nord de Trie-sur-Baïse, RD 26 entre la RD 929 à Lortet et la RD 14 à Esparros, pourront être interdits aux véhicules d’un poids total supérieur à 12 tonnes.

En revanche, le réseau structurant Nord-Sud et Est-Ouest restera praticable dans tous les cas sans aucune limitation de tonnage : RD 26 à l’est de Nestier, RD 75 au nord de Nestier, RD 632, RD 817, RD 825, RD 817, RD 825, RD 925 au nord de Mauléon-Barousse, RD 929 et 929 A, RD 938, RD 939 au sud de Trie-sur-Baïse.

Les limitations de tonnage seront précisées par des panneaux posés sur les routes concernées à partir du mercredi 15 février 2012. Ces mesures prendront effet à compter de la date de pose de la signalisation et resteront en vigueur jusqu’à la fin de la période de dégel.

L’interdiction de circulation ne s’applique pas aux véhicules : des forces de l’ordre et de premiers secours, gestionnaires de la voirie, assurant un service public, assurant la collecte de lait, de transport de denrées périssables, de transport de combustibles, produits pétroliers et de salage, de transport d’aliments pour bétail, assurant la collecte de sang et de produits pharmaceutiques. Dans ces cas, la vitesse est limitée à 50km/h.

Ces barrières de dégel sont mises en place dans l’intérêt général et doivent être respectées. Les transporteurs de marchandises, industriels, entrepreneurs, agriculteurs et commerçants sont donc invités, dès à présent, à prendre toutes les dispositions utiles afin d’éviter les ruptures de stock.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>