Les Hautes-Pyrénées vont bientôt basculer à la télévision numérique terrestre !

Mardi 12 juillet 2011, Michel Pélieu, président du Conseil Général des Hautes-Pyrénées, était aux côtés de Louis de Broissia, président du Groupe d’Intérêt Public France Numérique Terrestre, Claude Gaits, président du Comité Interrégional de Développement et d’Aménagement des Pyrénées (CIDAP), Jacques Brune, conseiller général du canton de Campan et Isabelle Hautbois, secrétaire générale à la direction des technologies du CSA, pour évoquer le déploiement de la Télévision Numérique Terrestre dans les Hautes-Pyrénées. Cette présentation s’est faite en présence des élus du département (maires, conseillers généraux…).

Cette transition entre les technologies analogiques et numériques se fera le 8 novembre 2011. À cette date, en première estimation, une couverture proche de 94,7 % de la population devrait être atteinte. Actuellement, 40% des foyers haut-pyrénéens sont couverts par parabole, câble ou ADSL, 84,4% des foyers ont un poste numérique. La couverture des Hautes-Pyrénées en Haute Définition est de 83, 9%.

En mai dernier, un diagnostic mené par le CIDAP a révélé que 48 communes ne seraient pas couvertes après le basculement de technologie. Aussi, le Conseil Général, par la voix de son président Michel Pélieu, s’est engagé pour permettre à ces communes d’être équipées des technologies nécessaires afin d’accéder à la Télévision Numérique Terrestre. Cette opération consiste en l’aménagement des 10 sites d’émission, exploités et maintenus par le Département : 8 sites existants et 2 sites à créer. Cette démarche volontariste du Conseil Général correspond à un engagement financier de 422 500 euros, dont 292 000 euros financés par l’Etat.

Les aides financières pour les particuliers accordées par l’Etat.

Pour les foyers résidant dans une zone couverte par la TNT : une aide à l’équipement de 25 euros maximum, une aide à l’antenne de 120 euros maximum, accordée sous conditions de ressources, pour couvrir les frais d’équipement de l’installation (adaptateur, abonnement) ou d’adaptation/remplacement de l’antenne.

Pour les foyers résidant dans une zone qui n’est pas couverte par la TNT : une aide à la réception de 250 euros maximum, accordée sans conditions de ressources pour contribuer aux frais d’installation d’un mode de réception alternatif à l’antenne râteau (câble, satellite ou ADSL). Les foyers résidant dans une zone théoriquement couverte en TNT mais qui, après le passage au tout numérique de leur région, ne reçoivent pas ou mal la TNT, peuvent bénéficier de l’aide dérogatoire à la réception de 250 euros maximum.

+ d’infos sur la TNT : www.tousaunumerique.fr.

Tags: , ,

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>