L'enquête se poursuit à Nouilhan (Hautes-Pyrénées) après le meurtre horrible de l'octogénaire (DR - FTV).

L’enquête se poursuit à Nouilhan (Hautes-Pyrénées) après le meurtre horrible de l’octogénaire (DR – FTV).

La Procureur de la République de Tarbes l’a confirmé ce lundi matin. Le reste de viande retrouvée dans une assiette du domicile de Léopold Pedebidau a bien une origine humaine. Dès son interpellation, le soir du jeudi 14 novembre 2013, Jérémy Rimbaud avait évoqué un acte de cannibalisme.

On sait désormais que le vieil homme de 90 ans a bien été tué par des coups sur la tête, avant que son coeur et sa langue soient prélevés pour être mangés. Le meurtrier cannibale présumé, Jérémy Rimbaud, a depuis été hospitalisé dans un centre spécialisé pour les détenus très dangereux en Gironde.

Les différentes analyses et autopsies ont confirmé depuis la chronologie du crime. Le meurtre, l’acte cannibale, puis l’agression de deux autres villageois de Nouilhan (au nord des Hautes-Pyrénées).

Mais le meurtrier présumé n’a pas encore expliqué son geste. Il a seulement indiqué avoir obéi à un message d’origine supérieure.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>