Le Conseil Général des Hautes-Pyrénées, et son président Michel Pélieu, ont décidé de fêter dignement les cent ans de l'aventure épique d'Eugène Christophe sur les pentes du Tourmalet (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Le Conseil Général des Hautes-Pyrénées, et son président Michel Pélieu, ont décidé de fêter dignement les cent ans de l’aventure épique d’Eugène Christophe sur les pentes du Tourmalet (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Si le Géant regagnera ses quartiers d’été au Tourmalet dès samedi, les cyclistes adeptes de la Montée devront faire halte à Super-Barèges. Car les Hautes-Pyrénées réservent toujours des surprises aux amateurs de vélo ; les cyclistes du Tour de France le savent bien ! Et cette année, ce sont les mètres de neige présents au sommet qui vont perturber cette fête. Pourtant, elle sera belle. Et tandis que le Géant du Tourmalet quittera Tarbes vers son sommet estival par hélicoptère, grâce au financement d’EDF, les cyclistes pourront profiter de la fête durant toute la journée sur Super Barèges et Sainte-Marie de Campan.

Une grande journée de fête qui se déroulera sous plusieurs auspices. Le 100e Tour de France qui passera par Bagnères-de-Bigorre cette année. La sortie en avant-première à Tarbes vendredi soir du film La Grande Boucle avec Clovis Cornillac ; l’acteur sera d’ailleurs l’un des invités exceptionnels de cette montée. Mais surtout le Centenaire Eugène Christophe : le cycliste fut le premier à écrire la légende du Tour de France grâce à une fourche cassée. Il n’hésita pas à rejoindre à pied, dix kilomètres plus loin, un forgeron où il répara sa fourche pour poursuivre sa course. Eugène Christophe finira à temps et pourra poursuivre son périple cycliste. C’était en 1913.

Pour célébrer le courage et la ténacité de ce sportif, un totem sera dévoilé sur la Route du Tourmalet, là où Eugène Christophe cassa sa fourche, avant qu’une reconstitution de la scène soit proposée dans la forge de Sainte-Marie de Campan. Une exposition retracera cette aventure épique à l’ancien Relais des Pyrénées (Carré Py’Hôtel) à Gerde.

Mais la montée du Géant du Tourmalet est avant tout un rendez-vous sportif. Sous le parrainage de Clovis Cornillac, et en présence de Gérard Holtz, Christian Prudhomme, Jean-Marie Leblanc, Michel Pélieu…, un millier de cyclistes s’élanceront de Pierrefitte-Nestalas vers Super-Barèges pour gravir les cols des Hautes-Pyrénées. Certains le feront même sur des vélos d’époque 1910…

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>