Ancien militaire à Poitiers, le meurtrier présumé aurait agi en "plein délire mystique" lors du crime de Nouilhan (Hautes-Pyrénées).

Ancien militaire à Poitiers, le meurtrier présumé aurait agi en « plein délire mystique » lors du crime de Nouilhan (Hautes-Pyrénées).

Présenté au départ comme un SDF, le jeune homme de 26 ans, interpellé dans le cadre du meurtre du nonagénaire à Nouilhan (Hautes-Pyrénées) serait un ancien militaire.

Selon des informations relayées par l’AFP, le meurtrier présumé aurait servi durant cinq ans au sein du Régiment d’infanterie chars de Marine de Poitiers, jusqu’au 5 novembre dernier. Caporal dans ce régiment, il aurait effectué des missions en Afghanistan. Durant tout son service au sein de l’armée, il n’aurait pas eu de comportement pouvant alerter sur un état psychique défaillant.

Selon les derniers éléments de l’enquête, le jeune homme aurait indiqué avoir « obéi à un message d’origine supérieure ». Selon les experts psychiatres qui l’ont examiné, le meurtrier présumé aurait été « en plein délire mystique » lors du crime, avant de manger une partie du coeur et de la langue du vieillard tué.

Pyrénéesinfo, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>