Les agresseurs ont fait au moins 19 victimes sur l'agglomération de Tarbes (Pyrénéesinfo Tarbes).

Les agresseurs ont fait au moins 19 victimes sur l’agglomération de Tarbes (Pyrénéesinfo Tarbes).

C’est parce qu’elles sont homosexuelles que ces huit jeunes bigourdans, âgés de 18 ans 22 ans, s’en sont pris à elles. Pour leur sexualité, et parce qu’ils pensaient qu’elles auraient plus de craintes à déposer plainte.

Ces huit jeunes ont été mis en examen pour vol aggravé par des violences. Sur les 19 agressions mises à jour par les enquêteurs de la police de Tarbes, seize concernent des homos. Avec un principe bien rôdé : un contact via un site de rencontre, un rendez-vous qui se transforme en piège pour la victime qui est rouée de coups avant de se faire voler carte bleu et argent. Des agressions qui ont eu lieu à Tarbes, mais aussi dans l’agglomération tarbaise comme Aureilhan, Barbazan-Debat ou Laloubère.

C’est une plainte déposée par une des victimes en septembre dernier qui va permettre de rattraper les auteurs des faits. Homophobie avérée et victimes présumées faibles ont conduit à ces actes gratuits. « Ce genre d’agression n’est pas tolérable (…) la justice ne laissera pas faire », rappelle le Procureur de la République, Pierre Aurignac, dans les colonnes de nos confrères de La Nouvelle République des Pyrénées.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>