La justice a condamné l'auteure des sms malveillants contre l'association de Tarbes.

« Le vide-greniers va faire des étincelles », « le vide-greniers va faire boum » et quelques messages vantant les actions du tueur de Toulouse. Voici les sms reçus par les organisatrices du vide-greniers de l’association Famille de Mili, prévus dimanche dernier à Tarbes. Des sms envoyés sur le portable de l’association, qui a pour but de trouver de l’argent pour aider les femmes et familles de militaires blessés ou tués sur les terrains de conflit. Rapidement, les organisatrices avaient contacté la police. Le vide-greniers avait été annulé, tandis que le dossier était remonté jusqu’à la Cellule anti-terroriste de Paris. L’enquête a été rapidement menée puisque l’auteur des faits a été interpellé et a comparu devant le tribunal correctionnel de Tarbes, ce mardi 17 avril 2012. Et là surprise, l’auteur des sms malveillants qui a alerté les autorités est une femme de 60 ans, habitant Bagnères-de-Bigorre. Marielle M. aurait abusé d’alcool et de cannabis avant d’envoyer les messages menaçants à l’association. Elle a été condamnée à deux ans de prison avec sursis, et l’obligation d’indemniser l’association Familles de Mili.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>