l’ouverture de la saison se fera avec le maître de la chanson française populaire et décalée. Jacques Higelin sera sur la scène de La Gespe le vendredi 1er octobre 2010, à partir de 21 heures. Dans la même veine de se qui a fait son succès au cours des dernières décennies, Jacques Higelin revient sur la scène tarbaise avec des œuvres sorties de son passé, même avec la même fougue littéraire et musical. Des chansons nouvelles pour un Jacques Higelin égale à lui-même (tarif : 26 euros).

Ambiance électro hip-hop le vendredi 8 octobre 2010 avec Le Peuple de l’Herbe. Là encore, une figure de la scène française pour ce groupe qui proposera son nouvel album, Tilt, dès le 16 novembre prochain. Si leur musique est inclassable, elle reste sur les mêmes sonorités variées qui ont fait le succès du groupe depuis plusieurs années. Ils reviennent pour un véritable spectacle musicale et scénique qui ira conquérir même les plus récalcitrants (tarif : 14 euros).

Du métal le samedi 6 novembre 2010, avec le groupe français Vulcain. Un Dieu antique de la foudre pour un quatuor de chevelus férus de rock et de moto. Si le cliché du furieux n’est pas loin, leur musique n’en est pas un. Car Vulcain est une des légendes du hard rock français. Autant dire que la pression sera grande pour les Tarbais de Steel Larsen qui assureront la première partie. Un retour sur scène pour le groupe de métal bigourdan, après plus d’un an d’absence (tarif : 14 euros).

Soirée rock’n’roll européen pour le vendredi 26 novembre 2010. Angleterre, France et Espagne seront réunis sur la scène de La Gespe pour faire vibrer les enceintes avec du vrai rock. Du pur avec le groupe français Bijou, dont la dernière reprise de La Fille du Père Noël a ébouriffé le dandy Dutronc. A leurs côtés, les Anglais The Bellrays pour du rock’n soul, une sorte de Tina Turner avec les Stooges, qui a percé en 2007 avec Have a little Faith. Côté ibérique, The Right Ons ont déjà quitté Madrid pour conquérir une nouvelle fois l’Amérique. Les années 70 revivent sous des claviers vintage et des guitares grasses (tarif : 14 euros).

De l’envie ou du dédain, ce sera selon les goûts. Mais Tété s’installera aussi sur la scène tarbaise le samedi 4 décembre 2010 avec son quatrième album Le premier clair de l’aube. De la chanson française douce, des airs qui s’installent dans les charts comme dans les mémoires, et une écriture efficace enrichie d’une expérience américaine (tarif : 20 euros).

L’année 2010 de La Gespe se conclura avec la sixième édition du Cabaret Déjanté. The 1234 et La mangeuse d’accordéon offriront comme cadeau de Noël au public tarbais un spectacle unique entre chanson française et punk a capella, à consommer sans modération le samedi 18 décembre 2001. The 1234 est un quartet parisien qui reprend les standards des Ramones en version a capella. Un concert unique, qui sera précédée par la comédienne, chanteuse et accordéoniste Emilie Cadiou. Entre cynisme et rêveries, cette Mangeuse d’accordéon vous fera plongera dans un monde où le piano se porte en bretelles (tarif : 15 euros).