Les stations de ski N'Py ont mis l'accent sur la commercialisation d'une grande palette de produits autour du ski (Pyrénéesinfo, Eric BENTAHAR).

Les stations de ski N’Py ont mis l’accent sur la commercialisation d’une grande palette de produits autour du ski (Pyrénéesinfo, Eric BENTAHAR).

Tandis que les sommets pyrénéens ont enfin retrouvé un peu de blancheur, les neuf stations de ski des Hautes-Pyrénées et des Pyrénées-Atlantiques, réunies dans N’Py, ont présenté leurs nouveautés pour la nouvelle saison.

Dès le 28 novembre 2015 (si la neige se maintient…), les premières descentes seront possibles dans les Pyrénées. L’an dernier, N’Py a accueilli deux millions de journées skieurs pour un chiffre d’affaires de 50 millions d’euros. Et même si le nombre de skieurs stagne, les investissements sont toujours là : 8,5 millions d’euros ont été injectés dans l’économie des stations de ski pour améliorer l’accueil des skieurs et les activités proposées sur ski ou en dehors des pistes.

« On est dans un marché du ski qu’on nous dit « mature ». Le nombre de skieurs a tendance à décroître. Il faut mener une guerre commerciale importante, il faut des remontées modernes et des infrastructures performantes. Mais cela ne suffit plus pour faire évoluer nos chiffres d’affaires », explique Michel Pélieu, président de N’Py.

Et pour cela, N’Py est plein de ressources. Des forfaits à la carte, des cartes rechargeables, des vacances modulables, des animations régulières et des transports organisés depuis les grandes villes (Tarbes, Lourdes, Pau, Toulouse…) mais aussi depuis l’aéroport.

Mais pour aller plus loin, N’Py a mis au monde pour ses dix ans, une petite soeur appelée N’Py Résa. Depuis un an, cette centrale de réservations devient le bras armé des stations de ski pour assurer un meilleur confort aux skieurs qui choisiront les Pyrénées.

Cette place de marché numérique accueille déjà 550 partenaires, dont plus de 400 sont des particuliers. Elle regroupe toutes les offres de location des différentes stations et villages environnants, mais aussi les offres de transports, de loisirs, d’activités, de restauration, de détente… qui existent dans les vallées des Pyrénées. « Il est impératif de pouvoir offrir la totalité des prestations à nos clients. Nous disposons d’un carnet d’adresse de 92 000 noms », ajoute Michel Pélieu.

Une vision complémentaire du métier d’origine des stations de ski, qui doit permettre d’assurer une meilleure communication, mais aussi une fidélisation de la clientèle de proximité comme nationale.

Un concept qui marche déjà, et qui plaît aussi aux investisseurs puisque de nombreuses banques ont rejoint le capital de N’Py et de N’Py Résa ces derniers mois.

Reste désormais à ce que la neige (et le froid) arrivent très vite… mais pas en trop grande quantité, pour assurer une saison optimale pour les vacanciers comme les 1 826 salariés des stations de ski des Hautes-Pyrénées et des Pyrénées-Atlantiques.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Retrouvez prochainement la présentation, station par station, des nouveautés et des grands rendez-vous de la saison.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>