Un dernier hommage a été rendu ce mercredi après-midi à Raymond Erraçarret (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Un dernier hommage a été rendu ce mercredi après-midi à Raymond Erraçarret (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Employés de la mairie, élus, camarades et amis se sont réunis au crématorium d’Azereix (Pays de Tarbes) pour rendre un dernier hommage à Raymond Erraçarret. Une cérémonie à l’image de l’ancien maire de Tarbes, de 1983 à 2001 : simple et discrète. Car l’homme né dans les Baronnies, fervent défenseur de sa ville de Tarbes et de la Bigorre, amoureux de la montagne et de la nature, était avant tout un homme simple.

Un guerrier, dira aussi sa fille Catherine, lors de ce dernier hommage. De la guerre contre Franco à celle pour préserver les emplois de sa ville, il a mené tous les combats qui lui étaient juste. Un homme dont la simplicité des « vrais » gens et de sa famille caractérisait le quotidien.

Car le prestige des nombreuses fonctions publiques qu’il aura exercé (maire, conseiller départemental, conseiller régional…), il préféra toujours l’engagement des simples employés. Jusqu’à l’infirmière dont il vantera le mérite et le courage dans ses dernières pensées.

De la voix de ses petits-enfants sort le portrait d’un homme amoureux de la nature, de la montagne, de sa femme et de ses enfants. Un homme qui gardera son œil rieur jusqu’aux derniers instants.

Une simplicité et un amour de son terroir, l’engagement au quotidien d’un homme de gauche qui pourrait servir d’exemple encore aujourd’hui.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>