Les péages de l'A64 ont été libérés de la présence des Gilets Jaunes par le Préfet des Hautes-Pyrénées (Pyrénéesinfo Tarbes).

Les péages de l’A64 ont été libérés de la présence des Gilets Jaunes par le Préfet des Hautes-Pyrénées (Pyrénéesinfo Tarbes).

C’est l’un des symboles du combat des Gilets Jaunes dans les Hautes-Pyrénées, comme partout en France, qui vient de tomber. Le Préfet des Hautes-Pyrénées a fait démanteler les campements des Gilets Jaunes près des péages de l’A 64. De Lannemezan à Tarbes, les Gilets Jaunes ont du retirer leurs installations et remettre en place les barrières.

«Cette situation était de nature à menacer la sécurité des usagers, des personnels des péages comme des manifestants eux-mêmes. L’occupation de certains péages s’est accompagnée de l’installation de campements de fortune. L’un d’entre eux, situé à Capvern, a pris feu dans la nuit du 16 au 17 décembre 2018, provoquant des dégâts sur un bâtiment attenant au péage. Au regard de ces éléments, il a été demandé aux manifestants le 17 décembre de quitter les échangeurs du département avant la fin de la journée de leur propre initiative», explique Brice Blondel, le préfet des Hautes-Pyrénées, dans un communiqué.

Face aux refus des Gilets Jaunes de quitter les lieux, c’est dans la nuit du lundi 17 au mardi 18 décembre 2018 que les forces de l’ordre sont venues évacuer les espaces, après avoir fait bloquer les échangeurs à la circulation.

Si les tentes, barbecues, banderoles et autres installations ne sont plus de mises sur le bord de la route, les Gilets Jaunes ne mettront sans doute que quelques heures pour revenir sur place.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>