Pour conclure sa nouvelle saison théâtrale, la Fabrique Artistique de la Ville de Tarbes (Hautes-Pyrénées) ouvre sa grande scène aux compagnies amateurs tarbaises et bigourdanes. Ce sera, dès ce lundi 11 juin 2018, la 13e édition de Pari Passion.

Les compagnies de théâtre amateur envahissent le Pari à Tarbes cette semaine pour le Pari Passion (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Les compagnies de théâtre amateur envahissent le Pari à Tarbes cette semaine pour le Pari Passion (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Durant une semaine, les compagnies locales vont s’installer au Pari pour faire découvrir leurs dernières productions. « On nous donne la possibilité d’avoir un technicien son et lumière, en plus de l’accueil chaleureux », résume la comédienne Nathalie Baleur. Œuvres originales ou adaptations d’œuvres connues, il y en aura pour tous les goûts.

L’ouverture se fera dans une ambiance disco avec les Cloclos Sisters de la Compagnie de la Tuilerie (Aureilhan) ce lundi 11 juin 2018 dès 20h30. Les trois comédiennes vous proposeront de découvrir « Les Amantes Religieuses », de Grégoire Aubert. Une pièce de théâtre de boulevard dynamique où trois sœurs se retrouvent un soir de réveillon après l’enterrement de leur mère.

Mardi, la Compagnie A Tire La Rideau arrive de Lourdes avec « Bonne planque à la campagne ». Là aussi, le rire sera garanti avec ce couple de fermiers qui voient débarquer deux religieuses. Mais ces deux femmes sont en réalité prostituées et braqueuses. Deux mondes vont aller se rencontrer…

Mercredi, toujours à 20h30, la compagnie Côté Cœur (Tarbes) vous fera découvrir la pièce d’Eric Emmanuel Schmitt, l’Hôtel des 2 Mondes. Pour cette troupe, créée en 2015, ce sera la seconde présence à Pari Passion… et la deuxième création. Emotions, réflexions et questions métaphysiques sont au menu de cet hôtel étrange.

Jeudi 14 juin, La Porte Bleue (Tarbes) vous plongera dans l’univers de Woody Allen avec « Maris et Femmes ». Jack et Sally ont décidé de se séparer, et l’annonce à leurs amis Gabe et Judy. Mais cette annonce va avoir l’effet d’une bombe dans les deux couples.

Enfin, Pari Passion se refermera le dimanche 17 juin 2018 à 16 heures avec la Compagnie des Tréteaux et « Les amours de Jacques le fataliste », de Diderot. Une pièce « jamais grossière mais souvent coquine » promet René Trusses et ses comédiens.

A retrouver toute la semaine dans le centre-ville de Tarbes, et tout au long de l’année dans les salles de spectacles des Hautes-Pyrénées. Au Pari, ce sera 8 euros l’entrée ou 20 euros le pass-semaine !

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>