Jean-Pierre Artiganave, candidat UMP sur la 2e circonscription des Hautes-Pyrénées, aux côtés de son suppléant Clément Menet (Pyrénéesinfo, E.B.).

« Parfois, on est adoubé, accompagné. Pour nous, il faut convaincre. Nous ne sommes pas des étrangers sur notre territoire. La notoriété du maire de Lourdes est un avantage. Je préfère être maire de Lourdes dans cette campagne que conseiller général.» La campagne des législatives est officiellement lancée ! Jean-Pierre Artiganave a mis en route une campagne qu’il veut ancrer sur le territoire des Hautes-Pyrénées, dans le cadre des élections législatives des 10 et 17 juin 2012.

Dans une seconde circonscription redécoupée, le maire UMP de Lourdes va devoir convaincre et arpenter un vaste territoire, allant de Gavarnie à Castelnau-Rivière-Basse. « Sans doute la plus longue de France », note son suppléant Clément Menet. Pour cela, Jean-Pierre Artiganave veut s’appuyer sur un réseau de sympathisants qui mailleront au fil des semaines toute la circonscription. « Nous aurons un référent pour chaque secteur, afin de coordonner les actions qui seront mises en place. A travers eux, comme à travers mon suppléant, nous avons voulu travailler dans le renouvellement », explique le maire de Lourdes.

Si les Hautes-Pyrénées sont naturellement une terre de gauche, Jean-Pierre Artiganave ne s’avoue pas vaincu d’avance. Il veut porter une autre façon de représenter les Hautes-Pyrénées à l’Assemblée nationale. « Je me présente avec une étiquette, mais pas avec le doigt sur la couture du pantalon. Le temps qui vient est celui de la liberté d’esprit et de ton. Ce doit être aussi un marqueur dans le mandat que j’effectuerais. » Liberté donc de défendre les grands projets des Hautes-Pyrénées sans une vision politicienne, quelque soit la couleur politique du Ministre ou de l’élu local à l’origine de l’initiative. « Le député doit mouiller sa chemise. Je veux être un député d’influence et utile pour mon département. Je veux être jugé sur mes résultats, et pas sur un discours », explique Jean-Pierre Artiganave. Et d’appuyer son propos par les dossiers de la LGV, défendue aux côtés de la maire PS de Pau, de la Voie verte sur la vallée des Gaves ou encore les Syndicats mixtes Pyrénia (qui gère la zone aéroportuaire) et de Transports publics. « Il faut donner à cette nouvelle circonscription un député soucieux de porter des projets. La politique politicienne, ce n’est pas ma tasse de thé. »

Le développement économique, l’accessibilité des services publics, la santé, l’agriculture et le tourisme seront autant de sujets qui seront portés par le candidat UMP dans cette campagne qui se déclinera autant sur les communes que sur internet (via le site www.artiganave2012.fr, accessible dès le jeudi 10 mai 2012 à 12 heures).

Pyrénéesinfo Lourdes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>