Clément Menet veut assurer l'avenir du centre hospitalier de Bigorre en créant un site unique entre Tarbes et Lourdes (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Clément Menet veut assurer l’avenir du centre hospitalier de Bigorre en créant un site unique entre Tarbes et Lourdes (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

La santé est au cœur de la campagne de Clément Menet. A quinze jours du premier tour des élections législatives, le maire de Vic-en-Bigorre (Hautes-Pyrénées) a mis en avant la santé et l’hôpital public dans ses principaux dossiers. Le candidat de la Droite et du Centre possède, sur la deuxième circonscription des Hautes-Pyrénées, ce lourd dossier hospitalier, avec Tarbes, Lourdes et Vic-en-Bigorre. Avec, à la clé, un déficit annuel de 8 millions d’euros pour le seul établissement hospitalier de Tarbes, qui nécessite des choix forts.

« Il y a une nécessité de construire un nouveau site pour le centre hospitalier de Bigorre. C’est un vieux projet qui n’a pas réussi à aboutir par manque de consensus et de volonté politique. Aujourd’hui, les équipes médicales de Tarbes et de Lourdes travaillent sur un projet médical commun. L’objectif est d’inventer l’offre de soins, pour chaque spécialité, pour les vingt prochaines années », explique Clément Menet.

Si la réduction des déficits est un élément important dans ce dossier, le besoin d’offrir à la population comme aux médecins et personnels un établissement moderne et efficace est un objectif moteur.

Jusqu’à la fin de l’année, les équipes médicales poursuivront leur travail de réflexion sur l’avenir de la santé sur le territoire des Hautes-Pyrénées, avant que le dossier ne soit présenté, au cours du 1er semestre 2018, au Ministère de la Santé. « Je défendrais ce projet de nouveau site pour l’hôpital. J’en fais une de mes priorités locales », ajoute le candidat Les Républicains – UDI sur la 2e circonscription des Hautes-Pyrénées.

Reste que la santé publique ne se résume pas au centre hospitalier, mais concerne aussi la présence des médecins généralistes dans le monde rural comme urbain. Sur ce point, Clément Menet a déjà montré l’exemple en développant, sur sa mairie de Vic-en-Bigorre, une bourse de 1000 euros par mois pour les étudiants en médecine, en échange d’une présence sur le territoire vicquois à l’issue de leurs études (à hauteur de deux mois à Vic contre un mois de bourse, avec obligation de rembourser si ce « deal » n’est pas respecté).


HPyTv Législatives | Clément Menet candidat LR… par pyreneesinfotv

Clément Menet, avec sa suppléante Marie-Christine Assouère, poursuivent leur campagne sur le terrain. Si les affiches du candidat de Droite ont fleuri sur les panneaux électoraux de la circonscription, l’heure est désormais aux réunions publiques. Quatre sont programmées jusqu’au 1er tour des législatives : le mercredi 31 mai à 19h à la salle de la Terrasse à Argelès-Gazost, le vendredi 2 juin à 19 heures au Palais des congrès de Lourdes, le mardi 6 juin à 19 heures à la Bourse du Travail à Tarbes, et le jeudi 8 juin à 19 heures à la salle de l’Octav à Vic-en-Bigorre.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>