Les agents des Finances Publiques dénoncent les fermetures de trésoreries prévues dans les Hautes-Pyrénées (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Les agents des Finances Publiques dénoncent les fermetures de trésoreries prévues dans les Hautes-Pyrénées (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Présents dans la rue cette semaine, les agents CGT des Finances publiques des Hautes-Pyrénées n’entendent pas baisser les bras face à la réorganisation de leurs services. Dans un communiqué, ils rappellent les raisons de leur engagement et invitent les agents des services publics à une nouvelle manifestation ce mardi 22 mai 2018 dès 10h30, à la Bourse du Travail à Tarbes.

«Les agents des finances publiques du département ont mené mercredi 16 mai 2018 à Lannemezan et jeudi 17 mai 2018 à Tarbes,  des actions de sensibilisation des contribuables sur les dangers du prélèvement à la source,  et le démantèlement du service public de proximité par la direction départementale des finances publiques des Hautes Pyrénées. Celle-ci prévoit en effet de fermer trois trésoreries de proximité au 1er janvier 2019 (Vielle Aure ou Arreau, Loures Barousse ou St Laurent de Neste et  Trie sur Baïse).

En outre, il est également prévu de centraliser à Lannemezan l’accueil fiscal de proximité des trésoreries qui auront été fusionnées, l’accueil fiscal de proximité de la trésorerie d’Argelès Gazost étant quant à lui transféré à Lourdes au 1er janvier.

C’est notamment contre ce démantèlement du service de proximité que les agents des finances publiques se sont mobilisés en complète collaboration avec les élus locaux de terrain qui refusent la dévitalisation de leurs territoires. A ce titre, les conseils municipaux des communes directement concernées ont décidé de s’exprimer par voie délibérative et de saisir l’autorité préfectorale, les élus nationaux ainsi que le président du conseil départemental ayant quant à eux annoncé leur volonté de saisir en commun le Ministre du Budget et des comptes publics (Gérald Darmanin).

Les agents des finances en lutte ont démontré tout leur attachement au service public en renseignant, alors qu’ils étaient en grève, les usagers contribuables aussi bien à Lannemezan qu’à Tarbes, et ont ainsi assuré un accueil fiscal et une mission de conseil aux contribuables.

Ainsi, et contrairement au communiqué de la direction départementale des finances publiques qui indiquait que «les contribuables bigourdans étaient empêchés de venir déposer leurs déclarations d’impôts papier sur le revenu 2018», l’accueil fiscal a continué d’être assuré par des agents, certes grévistes, mais particulièrement attachés à leur travail et aux missions de service public qui leur incombent. Témoignage du soutien que les usagers ont apporté aux grévistes : les près de 1 000 signatures qui ont été récoltées dans le cadre de la pétition unitaire pour le maintien des trésoreries de proximité.

Sur la Télé de Tarbes >> Les agents des Finances Publiques étaient dans les rues de Tarbes le 3 mai

La réalité c’est bien que les agents mobilisés défendent le service public, au contraire des directions départementales qui se sont succédées depuis 15 ans  et qui ont, par leurs politiques, mis à mal le service public.

Ainsi depuis 16 ans ce sont près de 190 emplois qui ont été détruits dans le département, les trésoreries sont désormais fermées tous les après-midi, le service des impôts des entreprises de Lannemezan a été transféré à Tarbes, les services des Domaines ont été démantelés, la mise à jour du plan cadastral serait vouée à la privatisation, il est envisagé à court terme de mettre fin à tout paiement en numéraire dans les trésoreries… Le tout internet devrait en outre se substituer à l’humain au détriment des populations.

Ils sont bien là les responsables du délitement du service public : les gouvernants, les décideurs et les hauts fonctionnaires qui décident de ce qui est bon ou non pour les populations sans le moindre débat public. Les agents grévistes quant à eux ont à cœur de défendre une conception du service de proximité et de la solidarité et ils en ont apporté la preuve lors de leurs mobilisations des 16 et 17 mai.

Ils le feront à nouveau lors de la Journée d’action de la fonction publique du 22 mai. Rendez-vous est donné à tous les agents publics ainsi qu’aux citoyens-usagers pour exprimer leur attachement au service public : mardi 22 mai 2018, manifestation à 10h30 à la Bourse du Travail à Tarbes.»

Pyrénéesinfo Tarbes.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>