Les élus du Département des Hautes-Pyrénées ont validé la convention avec Orange pour installer la fibre sur tout le territoire (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Les élus du Département des Hautes-Pyrénées ont validé la convention avec Orange pour installer la fibre sur tout le territoire (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

En plein cœur de l’été, alors que le Tour de France est déjà passé et que le mois d’août commence à s’annoncer, une session extraordinaire était annoncée au Conseil Départemental des Hautes-Pyrénées. Et malgré des vacances déjà bien entamées, ils étaient très nombreux réunis dans la salle des délibérations pour découvrir la bonne nouvelle réservée par le président Michel Pélieu.

Une bonne nouvelle technologique et économique, pour les élus mais surtout pour les habitants des Hautes-Pyrénées. Car Michel Pélieu a annoncé un développement de l’internet par fibre plus vite que prévu dans le département. Et cela ne coûtera rien aux finances publiques.

Car la fibre optique est un véritable enjeu pour les départements. S’il permet un accès très rapide et performant à l’internet, il ne sert pas qu’à regarder la télévision (comme HPyTv – La Télé des Pyrénées) sur son ordinateur ou via sa box. Il est aussi utile dans le quotidien des entreprises, petites et grandes, qu’elles soient en ville, à la campagne ou en montagne.

Jusque là, seules les agglomérations de Tarbes et de Lourdes devaient voir arriver la fibre d’ici 2022 grâce aux réseaux privés (Orange et SFR). Le reste du département devait être équipé par les finances publics, via un partenariat public-privé (PPP) qui coûtait 270 millions d’euros jusqu’en 2032.

Mais la concurrence entre les grands opérateurs aura fait un heureux : le contribuable haut-pyrénéen. Après de longues heures de négociations, Michel Pélieu a annoncé la couverture par Orange en fibre et en internet très haut débit d’ici 2022… sur les fonds privés de l’ancien opérateur public.

« Cela signifie que nous allons pouvoir proposer un déploiement du Très Haut Débit sur tout le département, à destination des particuliers, qui sera à la fois plus rapide, avec une échéance 2032 ramenée à 2024, et moins cher pour les finances publiques et donc pour le contribuable », explique Michel Pélieu, le président du Département.

90% des habitations (au moins) seront couvertes par le réseau de fibre optique d’Orange. Sur les 10% restant, Orange déploiera un réseau très haut débit.

Si techniquement, ce sera une avancée majeure pour les habitants et les professionnels des Hautes-Pyrénées, c’est aussi une bonne affaire financière pour le Département. Car la première phase du PPP coûte 6 millions d’euros par an, pour un nombre d’abonnés faible. Et la nouvelle phase de 90 millions d’euros devait être lancée dans les prochaines semaines.

SFR devrait réagir rapidement à cette convention avec Orange, en mettant un coup d’accélérateur à son développement en Bigorre. De quoi permettre aux Hautes-Pyrénées de devenir un véritable département numérique.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>