Autour de Martin Malvy, le comité a sélectionné huit noms pour la grande région (Photo Antoine Darnaud).

Autour de Martin Malvy, le comité a sélectionné huit noms pour la grande région (Photo Antoine Darnaud).

Il ne reste plus que huit propositions de noms pour la grande région Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées sur les 90 soumis au Comité du Nom de la Région présidé par Martin Malvy. Réuni à Carcassonne en début de semaine, le comité a dressé une short-list qui sera soumise à la consultation des habitants et au choix des élus régionaux.

« Je salue le fait que cette instance, dont le rôle premier est d’éclairer la collectivité régionale dans sa démarche pour la recherche d’un nouveau nom pour notre région, a rempli ses missions avec célérité et en ayant toujours à l’esprit l’intérêt général. Le Comité du Nom composé de 30 citoyens issus de tous les territoires a émis un avis sur les critères relatifs à la définition d’un nom qui sera pour l’Assemblée régionale d’une grande utilité. Il également a proposé une liste de 8 noms dont je veux souligner l’équilibre puisqu’on y retrouve les notions de Languedoc, Pyrénées, Occitanie, Roussillon et Méditerranée qui constituent notre identité. Il a enfin exprimé son souhait que la méthode choisie pour la consultation citoyenne soit la plus large possible avec la possibilité de s’exprimer sur le site internet de la région ou via des bulletins réponse dans la presse par le biais d’un choix préférentiel et non unique. Il a marqué clairement une volonté de saisir cette occasion pour faire, comme je le souhaitais, un travail d’éducation à la citoyenneté auprès des lycéen(ne)s et des apprenti(e)s. Je choisis donc de publier l’intégralité de cette résolution afin que nos concitoyennes et nos concitoyens puissent en prendre connaissance largement », explique Carole Delga, la présidente de la Région LRMP.

Les huit propositions sont (par ordre alphabétique) : Languedoc ; Languedoc-Pyrénées ; Midi ; Occitanie ; Occitanie-Roussillon ; Pays d’Oc ; Pyrénées-Méditerranée ; Terres d’Oc. Pour cela, le comité s’est appuyé sur de nombreux critères. « La dimension même de cette Région rend complexe et sensible son identification par de simples références  historiques, géographiques ou culturelles. Son nom ne devra pas heurter une partie de sa population. Les raisons de son choix devront être clairement expliquées. On voit bien par les suggestions déjà avancées que l’unanimité ne sera pas spontanée. Or il convient  de doter la Région d’un nom qui l’identifie, qui ne puisse être ramené à un sigle par l’usage, qui ne se confonde pas avec l’évocation d’une marque commerciale ou qui pourrait prêter à confusion », indique Martin Malvy.

Désormais, le choix est entre les mains des habitants de la Région, qui seront invités à se prononcer sur leurs préférences dans les prochaines semaines. Avant le choix final des élus régionaux le 24 juin prochain.

Pyrénéesinfo, E.B.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>