Lors des opérations de préparation de la B1 du 35e RAP à Suippes, le chef de section contrôle l'alignement des pièces (DR, 35e RAP).

Lors des opérations de préparation de la B1 du 35e RAP à Suippes, le chef de section contrôle l’alignement des pièces (DR, 35e RAP).

Depuis le 8 septembre 2015, le 35e régiment d’artillerie parachutiste (35e RAP) possède une troisième batterie de tir sol-sol. La batterie de renseignement brigade a donné naissance à une batterie de tir qui doit affirmer sa nouvelle identité.

C’est dans ce contexte que du 11 janvier au 04 février 2016, la B1 a effectué son premier camp de manœuvre à Suippes avec pour mission de valider sa capacité opérationnelle Artillerie. La quasi totalité de la batterie a armé un GA6 (groupement d’artillerie à 6 pièces CAESAR réversibles Mortier de 120mm) en DL de commandement, aux ordres du commandant d’unité, le Capitaine Renaud.

Au cours de ce camp, 3 services en campagne ont eu lieu. Au cours du premier service en campagne qui a duré 36h, 15% des munitions totales ont été consommées. L’objectif était, dans un premier temps, de driller les  procédures internes.

Toujours en continuant de driller les procédures, le second service en campagne de 48h a été plus axé sur la manœuvre avec des tirs plus complexes au cours desquels 35% des munitions totales ont été consommées.

Le dernier service en campagne de 48h a permis de faire une synthèse et d’évaluer trois composantes majeures. Le tir, d’une part, avec un effort sur la vitesse d’exécution, la précision et la complexité notamment avec des tirs à 2 sections mais aussi en alternant le type de munition et de charge ou encore lors de tir de nuit. La tactique, d’autre part, en travaillant les déplacements en phase de tir afin de maintenir la permanence des feux.

La manœuvre, enfin, pour travailler le ravitaillement des obus. 50% des munitions totales ont été consommées lors de ce dernier service en campagne.

Malgré des contraintes liées à une programmation dense et à des conditions météorologiques défavorables, la 1re batterie du 35e RAP de Tarbes est parvenue à atteindre le niveau qu’elle s’était fixée dans le domaine cœur de métier. De plus, tous les personnels ont pu être employés dans leur spécialité au moins une fois au cours des 3 services en campagne.

Après cette séquence qui aura permis la préparation opérationnelle de la B1 en CAESAR, les « rapaces » participeront du 11 février au 14 mars 2016 aux exercices outre-manche CYPHER STRIKE puis STEEL SABRE, deux manœuvres plus axées sur le mortier de 120mm.

Pyrénéesinfo Tarbes, 35e RAP.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>