Wilfried Zaporelli, délégué CGT Santé, a été blessé ce mardi matin devant la Polyclinique de l'Ormeau à Tarbes, au cours d'un barrage filtrant (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Wilfried Zaporelli, délégué CGT Santé, a été blessé ce mardi matin devant la Polyclinique de l’Ormeau à Tarbes, au cours d’un barrage filtrant (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

L’incident s’est déroulé ce mardi 29 novembre 2016, devant la Polyclinique de l’Ormeau à Tarbes. En grève depuis le 8 novembre 2016, les salariés et les militants CGT organisaient un barrage filtrant à l’entrée du site de l’établissement de santé privé quand une voiture a forcé le barrage. Un délégué de la CGT Santé a été blessé.

Dans un communiqué, le Parti Communiste des Hautes-Pyrénées dénonce cet acte et appelle la population à rejoindre la manifestation prévue ce samedi 3 décembre 2016 à Tarbes.

«Ce matin, lors d’un barrage filtrant des salarié(es) en lutte de la polyclinique de l’Ormeau, un [médecin] refusant d’obtempérer à la demande des salariés de garer sa voiture a carrément renversé un délégué CGT, Wilfried Zaporelli. Non content d’un tel acte gravissime, ce monsieur continua à avancer, méprisant et sourd aux vives protestations des salariés. A un agent des renseignements généraux présents sur les lieux qui lui demander de garer  sa voiture, ce médecin répondit «mettez moi une amende je payerai». Un tel mépris est intolérable.

Admis aux urgences, le délégué CGT santé de l’Union départementale  s’en tirera avec des contusions aux jambes mais le choc mental subit, lui est lourd.

La fédération de Parti communiste s’insurge contre de tels actes et exige qu’ils soient sévèrement punis.  Elle transmet son entière solidarité à Wilfried Zaporelli  à la CGT et aux salariés (es) en lutte et salut leur mouvement exemplaire pour le service public de la santé.

La direction de la Polyclinique doit intervenir immédiatement pour faire cesser ces dérives et ouvrir de réelles négociations et répondre aux  attentes légitimes des salarié(es)

La fédération du Parti communiste appellent ses militants, la population  à poursuivre leur solidarité et à participer nombreux  à la manifestation ce samedi 3 décembre à 10h30 (rendez-vous à la clinique de l’Ormeau Centre).»

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>