Avec 15 points retiré et une relégation en fin de saison, l'avenir du Tarbes Pyrénées Rugby est bien sombre.

Avec 15 points retiré et une relégation en fin de saison, l’avenir du Tarbes Pyrénées Rugby est bien sombre.

Nul ne voudra croire que la DNACG a sans doute donné le coup de grâce au rugby professionnel dans les Hautes-Pyrénées. Mais difficile de penser autrement à la lecture des sanctions prononcées par le gendarme financier du rugby pro ce mardi 24 novembre 2015. Après avoir auditionné la direction du Tarbes Pyrénées Rugby jeudi dernier, la DNACG a décidé un retrait de 15 points dans le championnat actuel (sur les 17 actuellement au compteur tarbais), mais aussi une relégation administrative en division inférieur (Fédérale 1) à la fin de la saison en cours. Autant dire une mise à mort du rugby pro en Bigorre.

Samedi dernier, sous le chapiteau du TPR au stade Maurice-Trélut, l’heure était déjà grave. Car le président Antoine Nunès annonçait aux partenaires et aux supporteurs l’ampleur des difficultés financières qu’affrontait le club. 1,6 millions d’euros manquait dans les caisses, répartis sur la saison précédente et la saison en cours. La faute à un partenaire important dans une affaire qui a pris désormais un volet judiciaire.

Mais l’heure est au combat pour la direction du Tarbes Pyrénées Rugby. Une augmentation de capital a été décidé, avec l’émission d’actions à 0,21 euro pièce, afin de faire appel à la solidarité de tous. Un appel également aux collectivités locales a été émis, de la Mairie de Tarbes au Grand Tarbes, en passant par le Conseil Départemental. Mais le contexte financier des collectivités publiques ne permettra pas de combler le déficit actuel. Réunis en conseil municipal, les élus de Tarbes n’ont pas encore voté de subvention exceptionnelle ; le maire de Tarbes voulant que la ville apporte une aide « solidaire et non solitaire ».

En tout état de cause, la décision actuelle de la DNACG assombrit encore plus l’avenir du Tarbes Pyrénées Rugby. Le club a décidé de faire appel. En attendant, il faudra jouer vendredi à Narbonne dans un contexte compliqué.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Le Communiqué du Tarbes Pyrénées Rugby. Le TPR a été informé ce jour de la décision du Conseil Supérieur de la DNACG après son audition du 19 novembre 2015. Le TPR est mis en demeure de reconstituer son capital. La DNACG propose également de lui retirer 15 points au classement au titre de la saison en cours. Le TPR, qui a sans attendre cette décision, mis tout en œuvre pour régulariser sa situation financière, s’étonne de la gravité de cette décision. Alors qu’il est lui-même victime d’une escroquerie pour laquelle il a déposé une plainte, il était déjà de fait, sanctionné. En conséquence, le TPR a décidé de faire appel de la décision de la DNACG. Dirigeants et joueurs s’emploieront sans relâche à se battre pour maintenir, dans notre ville et notre département, un club de rugby de haut niveau. Dans cette période, qui est particulièrement anxiogène, le TPR ne disparaitra pas. Il vivra !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>