La Préfète des Hautes-Pyrénées est allée à la rencontre des apprentis en formation à l'Ecole des Métiers (ex-CFA) de Tarbes (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

La Préfète des Hautes-Pyrénées est allée à la rencontre des apprentis en formation à l’Ecole des Métiers (ex-CFA) de Tarbes (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Avec 557 élèves en cette rentrée 2015-2016, l’Ecole des Métiers de Tarbes retrouve le sourire. L’ancien Centre de formation des apprentis, depuis repris par la Chambre des Métiers et de l’Artisanat, voit de nombreuses formations regagner des effectifs. C’est le cas notamment cette année de la formation en coiffure.

La Préfète des Hautes-Pyrénées est venue à la rencontre des jeunes en formation, à l’occasion de cette rentrée scolaire. L’occasion pour Anne-Gaëlle Baudoin-Clerc de découvrir quelques-uns des 35 métiers enseignés dans l’établissement. La moitié concerne le secteur du bâtiment, qui connaît toujours d’importantes difficultés économiques. « En carreleur, mosaïste et plaquiste, on se pose des questions sur ces formations, car nous avons des effectifs très faibles », explique Daniel Pugès, président de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat. « On se bat depuis le 1er juillet pour remplir nos formations. On a inversé la courbe, mais il nous manque les « décrocheurs » que l’on ne voit plus arriver au CFA depuis deux ans », souligne Daniel Pugès.

De son côté, la Préfète des Hautes-Pyrénées a rappelé les aides apportées aux entreprises pour accompagner le développement de l’apprentissage en France. « On a une vraie chance à donner à nos jeunes. Les Hautes-Pyrénées ont été le seul département de la Région à augmenter le nombre de ses apprentis », souligne Anne-Gaëlle Baudoin-Clerc.

Pour mobiliser les entrepreneurs, l’Etat a mis en place la gratuité des recrutements d’un apprenti mineur pendant un an ; si celui-ci est rémunéré, l’entreprise se voit remboursé le coût du jeune apprenti par l’Etat. De plus, des aides à l’embauche d’apprentis existent de la part de l’Etat (2 000 euros) comme de la Région Midi-Pyrénées (1 000 euros). « L’Etat a également mis en place une simplification des autorisations. Et désormais, la période d’essai est calculée sur la présence dans l’entreprise. Enfin, l’Etat prend sa part avec un objectif de 10 000 apprentis dans la fonction publique. A la Préfecture des Hautes-Pyrénées, nous avons recruté deux apprentis », ajoute la Préfète.

L’Ecole des Métiers propose des formations de pointe dans les secteurs de l’alimentaire, l’hôtellerie, la coiffure, le commerce, l’automobile et le bâtiment ; avec un enseignement mêlant la théorie à la pratique. Tant dans l’alimentaire avec le restaurant d’application, que dans de nombreux autres métiers grâce à un enseignement réalisé sur des machines de pointe, que les jeunes connaîtront avant même d’intégrer le monde du travail.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>