Le maire de Tarbes, Gérard Trémège, était à l'école Théophile-Gautier ce mardi matin pour la rentrée scolaire (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Le maire de Tarbes, Gérard Trémège, était à l’école Théophile-Gautier ce mardi matin pour la rentrée scolaire (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Si la rentrée scolaire vue par les élus est un exercice habituel, les mémoires tarbaises en ont connu des plus agitées. Pour ce mardi 1er septembre 2015, c’est dans une sérénité totale que le maire de Tarbes, Gérard Trémège, et son adjoint Gilles Craspay, ont fait le point sur la rentrée des écoles maternelles et élémentaires de Tarbes.

Côté effectif, les chiffres sont en nette hausse avec 150 enfants de plus en cette rentrée scolaire dans les écoles publiques, alors même que les écoles privées connaissent elles aussi une belle rentrée. De quoi ravir ceux qui craignent une « désertification » de la cité tarbaise…

Côté travaux, 572 000 euros ont été investis cette année dans les écoles, pour des grosses réparations et des travaux d’entretien. Mais un accent particulier a été mis sur la sécurité, avec un nouveau système de portails déjà en place dans les écoles Théophile-Gautier, Jules-Verne, Jean-Moulin et Ormeau-Figarol. Son principe est simple : les personnes autorisées composent un numéro de téléphone qui ouvre le portillon d’entrée. Pour tous les autres, il faudra sonner. « Il n’y a plus d’entrées non contrôlées », explique le maire de Tarbes. Un système à 6 000 euros par école, nécessaire dans le contexte national, et qui sera étendu avant la fin de l’année aux écoles Paul-Bert et Voltaire.

Autour du temps scolaire, la Mairie de Tarbes et son Service Education (fort de 300 salariés) travaillent auprès des enfants dans les Alae et les TAP. Les premiers, qui assurent l’accueil avant l’école, le temps de la pause déjeuner durant deux heures, et la fin de journée jusqu’à 18h30, continue d’être très fréquenté. L’an passé, les animateurs des Alae ont accueilli 953 enfants chaque jour lors de l’accueil du matin, 1 786 enfants à la pause méridienne et 974 enfants en soirée.

Quant aux TAP, les nouveaux temps mis en place dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires, ils resteront installés les lundi, mardi et jeudi de 15h45 à 17 heures. 1 558 enfants les ont fréquenté chaque jour l’an passé.

Une rentrée dans le calme et dans la continuité, dans un contexte de hausse des effectifs et de stabilité du nombre d’enseignants.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>