Gérard Trémège, maire de Tarbes, a présenté les grandes lignes de l'action municipale pour 2015 (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Gérard Trémège, maire de Tarbes, a présenté les grandes lignes de l’action municipale pour 2015 (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Comme le veut la tradition, le maire de Tarbes, Gérard Trémège, a tenu une conférence de presse de rentrée ce mercredi 14 janvier 2015. Une rentrée dans un contexte extraordinaire en France. « Ces évènements ont changé beaucoup de choses ; il y a eu un réveil extraordinaire de ce sentiment national », explique le maire de Tarbes, avant de rajouter « Personne, et où que ce soit, n’est à l’abri d’un acte fou. »

L’actualité municipale passera en 2015 par un maintien des investissements, dans un contexte économique national compliqué. La baisse des dotations de l’Etat fera perdre 21 millions d’euros aux finances tarbaises d’ici 2020. « C’est un prélèvement d’un million d’euros cette année. Nous avons commencé à affectuer des économies drastiques dans la gestion. En ce début d’année, treize personnes partent à la retraite ; on ne va en remplacer que trois. Ce sont dix jeunes qu’on ne va pas pouvoir embaucher », rappelle Gérard Trémège. Le maire de Tarbes qui entend poursuivre les investissements dans la ville, importants pour les entreprises locales, et notamment pour celles du BTP.

Ainsi, le budget d’investissement restera égal à celui de l’année 2014, même si certains chantiers vont être étalés sur les budgets 2015 et 2016. Deux ronds-points seront créés dans l’année pour améliorer la circulation sur deux points noirs de la ville : près du Palais des sports et à l’angle de l’avenue Alsace-Lorraine et l’avenue des Forges, entre les quartiers de l’Arsenal et Massey.

Les travaux sur la rue Georges Lassalle se poursuivront, ainsi que sur l’avenue de la Marne en deux tranches (2015 et 2016). La ville investirat également 350 000 euros dans l’éclairage public et 600 000 euros dans les chaussées et les trottoirs. L’assainissement représentera aussi un investissement de 2 436 000 euros.

Parmi les nouveautés de 2015, la Mairie de Tarbes a décidé de reprendre les opérations « coup de poing » dans les quartiers. « Une fois par mois, un secteur de la ville sera investi par tous nos services, pour une remise à niveau intégral de ces espaces. On a commencé avec la rue Victor-Hugo. »

Les réunions de quartier seront revues pour être plus efficaces. « Les problèmes évoqués sont les mêmes depuis quelques années. Mais les problèmes de fond ne sont plus évoquées parce qu’on a apporté beaucoup de réponses. On va réfléchir à un nouveau type de réunions pour qu’elles soient d’avantages informatives sur les grands projets de la ville, et pour susciter des commentaires et des propositions », explique Gérard Trémège. De même, les conseillers de quartier seront sollicités pour faire remonter les demandes des habitants, tandis que les adjoints de quartier tiendront des permanences mensuelles.

La propreté et l’incivilité seront aussi en ligne de mire avec une amende portée de 35 à 135 euros pour les propriétaires de chiens qui n’utilisent pas les canisites ou les sacs destinés à ramasser les déjections.

La consommation d’alcool le soir par les jeunes et ses nuisances dans les rues feront aussi l’objet d’action. Le maire de Tarbes va signer prochainement un arrêté interdisant la vente d’alcool à Tarbes dans les épiceries de nuit, après 22 heures. Une décision qu’il souhaite voir adopter dans les autres communes de l’agglomération tarbaise.

Le Tour de France durant trois jours, avec un départ depuis la place Marcadieu le 14 juillet 2015, mais aussi la présence de l’émission de France 3 Midi en France au mois de mai prochain, feront parti des grands évènements de la ville pour cette année qui démarre.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>