Autour de Gilles Craspay, les responsables des établissements membres du Centre Universitaire Tarbes Pyrénées (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Autour de Gilles Craspay, les responsables des établissements membres du Centre Universitaire Tarbes Pyrénées (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Quelques jours après les écoliers, les collégiens et les lycéens, c’est au tour des étudiants de Tarbes et des Hautes-Pyrénées de faire leur rentrée scolaire. Une rentrée qui s’étalent sur quelques semaines en fonction des dizaines de filières de formations et d’enseignements qui sont proposées dans le département.

6 000 étudiants sont ainsi inscrits sur le pôle universitaire de Tarbes. 1 623 étudiants dans les six départements de l’IUT, 1 100 étudiants à l’Enit, 780 en Staps, 500 au lycée Saint-Pierre, 300 au lycée Jean-Dupuy, 120 à l’Ecole Supérieure des arts… et cette année deux nouveautés avec la 2e année des étudiants du DUT Génie Civile et le BTS prothésiste au lycée Pierre-Mendès-France de Vic-en-Bigorre qui intègre le CUTP (Centre Universitaire Tarbes Pyrénées). Sans oublier l’école d’infirmières (Ifsi), le CFA de l’Education Nationale ou l’Ecole supérieure de professorat et d’éducation (ex-IUFM)…

Pour chaque établissement, les effectifs sont stables ou en hausse, avec un panel de formations techniques ou professionnelles qui offrent une alternative sérieuse aux Université de Pau et de Toulouse. Pour Gilles Craspay, le directeur du CUTP, le pôle universitaire tarbais est aussi une opportunité pour les familles les plus modestes de proposer une formation post-bac de qualité et de proximité.

Mais le pôle universitaire tarbais offre aussi des filières de qualité recherchées par des étudiants venus de toute la France (à l’exemple du Staps ou de l’Enit), et même de l’étranger.
Parmi les projets en cours de développement, un futur bâtiment pour le DUT Génie Civil qui pourrait être construit près du DUT GEII sur le site de l’IUT, la création du CRCI autour des composites innovants avec l’Enit ou encore une Maison du Campus qui permettrait aux 6 000 étudiants de disposer notamment d’un accueil autour des services sociaux et de la médecine universitaire.

Sans faire de bruit, le pôle universitaire de Tarbes et se structure pour confirmer la place des Hautes-Pyrénées comme 2e pôle universitaire de Midi-Pyrénées.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Retrouvez toute l’actu du campus tarbais sur tarbescampus.fr, l’info 16-25 de Tarbes et des Hautes-Pyrénées.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>