La Nuit des Créations retrouvera son grand chapiteau sur le site du Haras de Tarbes, pour l'édition 2015 d'Equestria (Pyrénéesinfo Tarbes, Archives E.B.).

La Nuit des Créations retrouvera son grand chapiteau sur le site du Haras de Tarbes, pour l’édition 2015 d’Equestria (Pyrénéesinfo Tarbes, Archives E.B.).

Le grand rendez-vous de l’été à Tarbes débute ce mardi 28 juillet 2015 sur le site du Haras de Tarbes. Le Festival Equestria se déroulera jusqu’à dimanche, entre animations et spectacles équestres. De 10h30 à 1 heure du matin, le village du festival s’ouvrira au public avec de nombreuses animations sur le site. Les exposants autour de la gastronomie et du monde du cheval, des restaurants et points gourmands pour les petits et grands creux, et des animations sur les différentes pistes en plein air comme sous chapiteau. Tout au long de la journée, il se passera forcément quelque chose sur le site d’Equestria. Et pour vous guider dans les différents rendez-vous, Honoré Alest, le bonimenteur champêtre, sera là pour vous accompagner en journée comme en soirée.

L’autre point fort du festival, c’est la Nuit des Créations. De mardi à samedi à 21h30, mais aussi à 15 heures mercredi et samedi, l’immense chapiteau vous plongera dans le noir et dans une ambiance de fête grâce au spectacle concocté par Benjamin Aillaud. Sur la pistes, l’Ecole équestre de Cordoba, la Compagnie Zarkam de Gilles Fortier, Pieric, Amandine Perez, Pierre Fleury, Alicia Dosogne, Laurent Galinier de la compagnie Andjaï, les Centaures du Temps, mais ausis des acteurs, des danseurs et les percussionnistes de la compagnie Tolon Kan de Didier Albert, seront présents pour sept représentations uniques. Un spectacle exceptionnel conçu et imaginé pour le festival Equestria de Tarbes et qui ne sera rejoué nul part ailleurs.

Et pour un avant-goût du festival, une nouveau marquera Equestria dès ce lundi 27 juillet au soir. A partir de 2&h30, vous pourrez découvrir la grande parade équestre aux flambeaux qui sillonnera les rues de Tarbes depuis le Haras jusqu’au centre-ville, au son de la fanfare du 1er RHP de Tarbes.

Jusqu’à dimanche, la ville du Cheval n’aura jamais aussi bien porté son nom !

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>