Autour du président du Grand Tarbes, les partenaires veulent développer le "bio pour tous" (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Autour du président du Grand Tarbes, les partenaires veulent développer le « bio pour tous » (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Le « bio » ne doit plus être réservé à ceux qui peuvent se le payer ! La Communauté d’agglomération du Grand Tarbes s’est associée avec le GIP Politique de la Ville, le Secours Populaire des Hautes-Pyrénées, Village Accueillant, Biocoop et le Gab65 pour offrir du « bio pour tous ».

Plus qu’un slogan, c’est un véritable engagement de la politique de la ville envers les habitants des quartiers défavorisés du Grand Tarbes. Quinze familles ont été sélectionnées par le Secours Populaire à Tarbes pour pouvoir participer, en test, à cette nouvelle opération. Ainsi, elles pourront bénéficier d’une alimentation certifiée bio à des tarifs attractifs. Une enveloppe de 36 000 euros a été financée pour assurer cette action de sensibilisation au bio pour les personnes bénéficiaires du RSA.

L’expérience sera menée durant un an. Elle permettra aussi à l’association Villages Accueillants de fournir 50 à 100 kilos de légumes frais issus de l’agriculture biologique au Secours Populaire des Hautes-Pyrénées. Des ateliers de cuisine biologique seront également assurés dans les Biocoop de Tarbes et dans les locaux du Secours Populaire afin de sensibiliser les familles à une autre alimentation.

Soutenue par le Département des Hautes-Pyrénées, cette opération doit permettre d’apporter une alimentation plus saine et plus équilibrée à des familles en difficultés.

Côté Biocoop, l’enseigne de magasins bio installée à Tarbes, c’est la première fois qu’une épicerie solidaire sera installée dans un magasin. Cette opération sera accompagnée d’une péréquation tarifiaire. En clair, il sera demandé aux producteurs bios d’apporter 1% de leur chiffre d’affaire, et aux clients de participer lors du rendu de monnaie, pour l’élaboration d’une caisse commune en faveur des personnes en difficultés qui fréquenteront le magasin. Les Biocoop de Tarbes apporteront elles aussi leur part à ce financement alternatif et solidaire.

Une première façon de démocratiser les produits biologiques, et de valoriser les produits sains et les circuits courts.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>