Dans quelques jours, le smartphone remplacera le carnet à souches pour l'établissement des PV à Tarbes (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Dans quelques jours, le smartphone remplacera le carnet à souches pour l’établissement des PV à Tarbes (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Avec 18 000 procès-verbaux dressés chaque année dans les rues de Tarbes, la gestion des PV est un budget important pour la ville de Tarbes… comme pour les automobilistes. Stationnement ou circulation, les agents de la police municipale peuvent verbaliser au même titre que la police nationale. Et si les recettes des PV ne vont pas intégralement dans le budget municipal, son coût de gestion représente 108 000 euros par an.

Mais à partir de la mi-décembre, les choses vont évoluer. Avec l’arrivée du PV électronique, la gestion sera moins coûteuse, mais l’efficacité restera la même. La mairie de Tarbes a acheté 40 terminaux, pour un investissement de 58 000 euros (dont 20 000 euros d’aides de l’Etat) afin d’équiper tous ses agents assermentés pour dressés les procès-verbaux.

Concrètement, le PV sera dressé via un appareil de type smartphone, et transmis directement au centre de gestion de Rennes, à l’image du système déjà en place pour les radars automatiques. Ensuite, vous recevrez votre contravention à régler directement au centre national de gestion. Seul un petit morceau de papier (avec le numéro de votre voiture) sera laissé sur votre pare-brise.

Une évolution plus qu’une révolution qui ne doit pas vous empêcher de respecter les règles du code de la route et du stationnement urbain !

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>