En rachetant le Haras national, la Mairie de Tarbes veut remettre les chevaux au coeur du site (Pyrénéesinfo Tarbes, Archives E.B.).

En rachetant le Haras national, la Mairie de Tarbes veut remettre les chevaux au coeur du site (Pyrénéesinfo Tarbes, Archives E.B.).

Rarement un sujet aura fait autant l’unanimité auprès des élus du conseil municipal de Tarbes. Majorité et opposition se sont retrouvées autour de l’opportunité de rachat du site du Haras National de Tarbes. Alors que l’Etat a décidé de se séparer de nombreux sites en France, la mairie de Tarbes s’est porté candidate pour racheter son Haras.

Naturellement, les sommes nécessaires à l’achat et aux premiers travaux ont été soumis au vote du conseil municipal de Tarbes, ce lundi 23 mai 2016. « Nous faisons preuveu d’un volontarisme évident. Mais même s’il y a un accord entre la Mairie et l’IFCE, il faut qu’il se concrétise par la signature », explique le maire de Tarbes. Car Gérard Trémège rappelle que la vente ne sera effective que lorsque le contrat sera réellement signé. Cela devrait intervenir au début juillet prochain. Et déjà, une journée portes ouvertes est annoncée pour le 9 juillet.

« C’est une évidence que la ville de Tarbes devait acheter ce site emblématique. Il fallait le mettre à l’abri d’autres tentations », ajoute Jean-Claude Palmade, le conseiller municipal PS d’opposition. « Je salue l’action du Maire de Tarbes. Et je tiens aussi à me réjouir de l’action du Gouvernement telle qu’elle est rappelée dans la délibération. »

Car la ville de Tarbes va faire appel aux aides publiques pour financer les travaux de rénovation nécessaires du site. Deux millions d’euros seront nécessaires pour l’achat du site (dont 1,5 millions d’euros cette année), 2,7 millions d’euros pour les premières rénovations. Sur cette somme, 902 000 euros d’aides seront demandées au Grand Tarbes, 902 000 euros au Département, 538 883 euros à la Région et 1 405 782 euros à l’Etat, dans le cadre d’un fond de soutien national aux investissements.

Une façon pour le Maire de Tarbes d’ouvrir l’avenir du Haras National à l’ensemble des collectivités. Comme il souhaite ouvrir le site de l’Arsenal de Tarbes aux futures Archives Départementales…

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>