Les salariés de MG Call à Tarbes attendent toujours de connaître leur avenir (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Les salariés de MG Call à Tarbes attendent toujours de connaître leur avenir (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

« Alors que j’ai un travail, j’ai du aujourd’hui aller au Secours Populaire pour faire manger mes enfants… » La détresse de cette mère de famille, salariée de la société MG Call à Tarbes, résume l’angoisse et l’incertitude qui règne dans ce dossier brûlant.

Depuis la fin de la semaine dernière, les salariés attendent leur salaire du mois d’août. S’ils sont à leur poste dès 8h30 le matin, ce n’est que pour se téléphoner entre eux, faute de clients pour assurer le travail quotidien. Ce lundi 14 septembre 2015 au soir, leur salaire n’était toujours pas versé, et les incertitudes se font plus nombreuses heures après heures.

Tandis que certains restaient dans les locaux du site du Grand Tarbes, sur la zone de Bastillac à Tarbes, les autres regagnaient leurs foyers. Quelques heures avant, une réunion à la Préfecture des Hautes-Pyrénées n’a pas rassuré les salariés sur l’avenir de l’entreprise. La Préfète a laissé jusqu’au soir au patron de MG Call pour faire parvenir une version papier d’un contrat montré sur ordinateur lors d’une réunion de crise. Faute de quoi, les aides publiques se seront pas versées.

Ce mardi à 8h30, les hommes et les femmes qui sont en poste à MG Call sauront si leur patron a pu rassurer la Préfecture et les services de l’Etat. Dans tous les cas, leur salaire n’est toujours pas versé. Et beaucoup ne savent pas comment ils feront manger leurs enfants le soir venu…

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.


[TARBES] L’inquiétude des salariés de MG Call… par pyreneesinfotv

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>