Les 15 équipes du campus de Tarbes seront présentes pour la finale des Entrepreneuriales ce jeudi soir à la CCI (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Les 15 équipes du campus de Tarbes seront présentes pour la finale des Entrepreneuriales ce jeudi soir à la CCI (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Ambiance festive et studieuse ce jeudi 24 mars 2016 dans l’amphithéâtre de la CCI de Tarbes. La 2e édition des Entrepreneuriales dans les Hautes-Pyrénées conclura sa session avec la présentation des équipes d’étudiants et la remise des prix.

Porté par le Réseau Entreprendre Adour, les Entrepreneuriales ont pour objectif de favoriser la création d’entreprises chez les étudiants du Campus de Tarbes. Par équipe, les étudiants venus d’une même formation ou d’écoles différentes imaginent un projet. Durant plusieurs mois, ils ont pu profiter de l’expérience et des conseils de professionnels (chefs d’entreprises et expert-comptables notamment) pour les guider dans les méandres, parfois obscurs, de la création d’entreprise. Ensemble, ils ont développé leur idée, imaginé le marché, voire pour certains posé les premières pierres d’une future entreprise.

115 étudiants se sont engagés dans cette édition 2016 des Entrepreneuriales Adour, sur les campus de Tarbes, Pau et Bayonne. Les Hautes-Pyrénées ont fourni le plus gros contingent avec 15 équipes tarbaises sur les 30 retenues pour cette édition.

Parmi eux, on retrouve le projet Blue House avec Baptiste, Romy et Vincent (IUT de Tarbes) dont le but est de construire une nouvelle génération d’habitation, qui s’installerait directement sur l’eau (mais sans piloti !). Kévin, Alexis, Paul (Enit), Mathieu et Clément (IUT) ont imaginé un bras exosquelette pour des déficiences musculaires dont ils souhaitent développer la production.
Thomas et Camille présenteront le projet Lynxter, autour de l’impression 3D à haute performance qui permettra aux entreprises de faire du prototypage de façon simple et performante. Etudiants à l’Enit, leur projet est déjà une réalité quotidienne avec la production des premières machines qui a débuté à Bayonne.

C’est donc l’avenir économique des Bassins de l’Adour qui se dessine sans doute à travers ce concours étudiant, réalisé en plus de leurs études.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Истёк срок регистрации доменаwwtunnel.com