Antoine Nunes est venu devant les joueurs du TPR pour exposer la situation franchement (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Antoine Nunes est venu devant les joueurs du TPR pour exposer la situation franchement (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Un président en colère mais remonté pour se battre sur le terrain sportif comme judiciaire. Face aux joueurs de l’équipe 1 du Tarbes Pyrénées Rugby, Antoine Nunes est revenu sur la décision du Comité national Olympique et Sportif Français, qui a rejeté le recours du club de rugby de Tarbes contre la décision de la Fédération Française de Rugby.

Le 22 décembre dernier, la FFR annonçait au Tarbes Pyénées Rugby qu’il ne pourrait pas participer aux phases finales de la Poule d’Accession de la Fédérale 1, quelque soit ses résultats sportifs cette saison. Et par voie de conséquence, lui interdisait de remonter en Pro D2.

C’était alors une douche froide pour le club et les joueurs qui avaient envisagé cette rétrogradation en Fédérale 1 comme une période transitoire avant le retour dans l’anti-chambre de l’élite du rugby français. Mais un manque de fonds de garantie suffisant au 30 juin 2016 (abondé par le TPR quelques semaines après) et les affaires judiciaires en cours autour de l’ancien vice-président et partenaire ont convaincu les instances du rugby français de pénaliser Tarbes.

« Qu’on nous laisse jouer les phases finales ! » demande Antoine Nunes, le président du Tarbes Pyrénées Rugby. Car sur le terrain, les rugbymen tarbais n’ont pas baissé les bras, et sont désormais 3e du championnat, à deux journées de la fin. Et face à une équipe de Massy qualifiée, Tarbes veut jouer la montée en Pro D2 avec Bourg en Bresse et Nevers notamment.

C’est donc une nouvelle fois sur le terrain juridique que l’avenir du Tarbes Pyrénées Rugby se dessinera. Car Antoine Nunes a décidé de faire appel de cette décision, et de la sanction sportive de la FFR. Un appel en urgence car les phases finales arrivent dans un mois…

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>