Avant une nouvelle réunion à Paris sur l'avenir du club, les dirigeants ont réuni l'assemblée générale du Tarbes Pyrénées Rugby (DR, TPR).

Avant une nouvelle réunion à Paris sur l’avenir du club, les dirigeants ont réuni l’assemblée générale du Tarbes Pyrénées Rugby (DR, TPR).

Pour les supporteurs et les actionnaires du Tarbes Pyrénées Rugby, cette première semaine du mois de mars est importante. Deux grands rendez-vous marquent l’agenda de la direction du TPR, tandis que les joueurs affronteront les Basques de Biarritz, au stade Aguilera, ce vendredi 4 mars 2016 à 19 heures. Une victoire face au 12e du classement permettrait à Tarbes de s’éloigner de la zone des reléguables… pour ne pas finir en Fédérale.

Quelques heures auparavant, les dirigeants du TPR seront à Paris pour être auditionnés en conférence des conciliateurs du CNOSF, afin de demander la levée de la rétrogradation automatique à la fin de la saison, et renégocier le retrait de points toujours en cours (bien que rabaissé en appel).

Mais la semaine a débuté par l’assemblée générale ordinaire du club, portant sur la saison 2014-2015. Face à 450 personnes, Antoine Nunes a pu faire un point sur la situation du club et de l’équipe première, mais aussi faire voter l’évolution du mode de gouvernance du club. Ainsi, le Tarbes Pyrénées Rugby dispose désormais d’un conseil d’administration avec direction générale, à la place d’un conseil de surveillance avec directoire. Un système de gestion administrative plus souple et plus réactive qui permettra, sans doute, une meilleure gestion du club au quotidien. Et pour préparer l’avenir immédiat, Antoine Nunes sera entouré de deux poids lourds du rugby des Hautes-Pyrénées : Philippe Dintrans et Jean-Pierre Garruet. L’homme du Stadoceste Tarbais aux côtés de la figure du FC Lourdes XV, comme un exemple de l’union sacrée pour sauver leur rugby professionnel bigourdan et maintenir le club de Tarbes au plus haut.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Le communiqué intégral du Tarbes Pyrénées Rugby après la dernière assemblée générale du club.

« La SASP LT 65 a tenu le lundi 29 février dernier son assemblée générale ordinaire pour la saison 2014-2015, un report de date autorisé par Monsieur le Président du Tribunal de Commerce en raison des difficultés du club engendrées par l’un des ex dirigeants.

Cette réunion a rassemblé environ 450 personnes représentant avec leurs procurations 600 actionnaires sur un total de 820 personnes physiques ou morales détentrices d’actions.

Sous la présidence de Monsieur Jean Claude KNAEBEL, a eu lieu la traditionnelle lecture des documents concernant l’exercice écoulé –convocation, rapport du directoire, rapport du conseil de surveillance, rapport du commissaire aux comptes- adoptés par résolutions.

La procédure d’augmentation du capital a permis la collecte à ce jour de 578 788 euros pour 2 756 134 actions nouvelles souscrites.

Cette procédure d’augmentation de capital est encore ouverte pour plusieurs mois.

Le succès de cette opération démontre tout l’intérêt porté au club par le peuple bigourdan et au-delà et conforte l’engagement des dirigeants dans le match qu’ils livrent pour maintenir le TPR en championnat de PRO D2.

Par vote a été accepté le changement de mode de gouvernance passant d’un conseil de surveillance avec directoire à un conseil d’administration avec direction générale.

Ce changement intervient entre autres raisons sur préconisations de la DNACG afin de coller au mieux à la réalité de la gestion d’un club de rugby professionnel.

L’assemblée a voté favorablement l’élection des membres du conseil d’administration : Jean-Pierre Davant, Davy Saint-Laurent, Antoine Nunes, Philippe Lacave, Philippe Dintrans, Eric Druilhet, Jean-Paul Gerbet, Jean-Pierre Garuet.

Lors de la séance de questions diverses, l’engagement, les qualités morales et les résultats de l’équipe UNE, joueurs, entraineurs et staff, ont été longuement applaudis.

Antoine Nunes a pu évoquer le déroulement de la procédure en cours qui doit amener le club à faire lever la rétrogradation automatique de fin de saison et à discuter le retrait de points.

Les dirigeants seront auditionnés en conférence des conciliateurs du CNOSF le vendredi 04 mars à 15h30 à Paris avec un résultat espéré dans les premiers jours de la semaine suivante.

En cas de décision décevante, le club portera l’affaire en référé devant le Tribunal Administratif de Versailles. »

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>