Jean Glavany était au collège Paul-Eluard de Tarbes, à l'occasion de la Semaine du Goût (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Jean Glavany était au collège Paul-Eluard de Tarbes, à l’occasion de la Semaine du Goût (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Les images d’épinal sur la qualité de la cantine scolaire ont parfois la vie dure. Au fil des années, la qualité s’est améliorée, les repas se sont diversifiés, et, désormais, les producteurs locaux font leur entrée dans les assiettes.

La Semaine du Goût est l’occasion de mettre en avant le travail réalisé par les équipes de la restauration scolaire dans les collèges des Hautes-Pyrénées. Jean Glavany, conseiller départemental et premier vice-président du Département, est venu à la rencontre des équipes du collège Paul-Eluard à Tarbes, ce lundi 12 octobre 2015. Autour du principal et de l’intendant du collège, le service Education du Département des Hautes-Pyrénées ont pu constater que l’éducation au goût passé par l’heure du déjeuner.

Sur les 540 élèves du collège Paul-Eluard, 344 élèves sont demi-pensionnaires, soit 63% des effectifs. Un taux qui peut monter jusqu’à 80 %, et qui rend ce repas important dans l’équilibre alimentaire des adolescents.

Plus de 50 000 repas sont ainsi servis chaque année dans ce seul collège, plus d’un million dans les collèges des Hautes-Pyrénées. Pour améliorer la qualité, le service Education met en place des outils d’aide aux personnels, mais aussi pour l’approvisionnement auprès des producteurs locaux.

Au collège Paul-Eluard, ce sont 20 % des achats alimentaires qui se font auprès des circuits de proximité : volailles, viandes, poissons, salades, légumes, pain, fruits, fromages, yaourts et biscuits proviennent régulièrement des producteurs locaux. Dix fournisseurs sont ainsi sollicités, à l’image de la légumerie handi-bio d’Azereix.

La contrainte financière du prix du repas ne permet pas encore de composer un repas 100% bigourdan, tout comme la quantité de produits alimentaires qu’il faudrait livrer quotidiennement pour alimenter le million de repas annuel. Mais dans un budget de 1,90 euro par repas et par élève (pour un coût total de 8 euros par repas, matériels et personnels compris), les intendants et les agents du Département réalisent chaque année des efforts importants pour proposer des repas équilibrés, variés et confectionnés sur place aux jeunes collégiens.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>