Jeanine Dubiée, députée PRG des Hautes-Pyrénées (Archives).

Jeanine Dubiée, députée PRG des Hautes-Pyrénées (Archives).

Au cours d’une longue séance de nuit, l’Assemblée nationale a voté mardi 30 juin 2015, en deuxième lecture, le volet interurbain du projet de loi sur la réforme territoriale, après avoir rendu la gestion des transports scolaires aux départements. Je me réjouis de cette décision qui est intervenue après un long et vif débat, contre l’avis du Gouvernement.

C’est une position de bon sens dans la mesure où les conseils départementaux conservent la gestion des collèges. Elle permettra de répondre au plus près aux besoins des parents d’élèves et des élèves. En effet, depuis trente ans, les conseils départementaux ont développé un savoir-faire ainsi qu’une expertise qui leur ont permis de mettre en œuvre un service de qualité.

Le maintien de la gestion des transports scolaires aux départements aura de plus un impact positif sur l’économie locale dans la mesure où ces transports sont assurés par des entreprises locales.

En tant que députée des Hautes-Pyrénées, j’ai défendu, au long de l’ensemble des débats portant sur la réforme territoriale, le lien de proximité entre les citoyens et leurs territoires, particulièrement menacé dans le contexte actuel d’agrandissement des régions.

Communiqué de Jeanine Dubié, députée PRG des Hautes-Pyrénées.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>