Michel Pélieu et Anne-Gaëlle Baudoin-Clerc ont essayé des vélos électriques dans la cour de la préfecture (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Michel Pélieu et Anne-Gaëlle Baudoin-Clerc ont essayé des vélos électriques dans la cour de la préfecture (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

D’ici mi-2017, 100 bornes supplémentaires (aux six existantes) seront installées dans les Hautes-Pyrénées. Deux cents points de charges pour les voitures électriques seront répartis sur l’ensemble du département pour favoriser le développement des véhicules sans essence.

Si le marché de la voiture électrique reste encore confidentiel (0,5 % du parc automobile), leurs ventes augmentent régulièrement. Depuis le début de l’année, 7000 voitures hybrides ou électriques ont été vendues en France. Mais avant de s’équiper, encore faut-il être sûr de pouvoir recharger les batteries.

C’est dans cette optique que l’Etat et les collectivités locales ont décidé de s’associer. Dans les Hautes-Pyrénées, plus d’un million d’euros seront consacrés pour créer les cent bornes, qui couvriront ainsi 94 % de la population, à travers 46 communes. Les principaux sites touristiques et économiques des Hautes-Pyrénées seront équipés comme l’aéroport de Tarbes (six bornes dès 2016), les parkings de supermarché, les stations de ski…

L’Etat financera 50 % de l’équipement. Le reste (555 000 euros) sera financé par le SDE (Syndicat Départemental d’Energie) et les structures et communes concernées. « Le SDE a choisi d’élargir sa palette d’actions, en plus de l’enfouissement des lignes électriques et le renforcement des puissances. Nous voulons développer le vélo et la voiture électrique. Mais il fallait que les utilisateurs trouvent des bornes », explique François Fortassin, le président du SDE 65.

« C’est une belle image de modernité pour les Hautes-Pyrénées d’être parmi les premiers à s’équiper de ce dispositif », ajoute Michel Pélieu, le président du Département des Hautes-Pyrénées.

Une initiative que salue la préfète des Hautes-Pyrénées, Anne-Gaëlle Boudoin-Clerc, qui n’a pas hésité à montrer l’exemple. Avant que les services de l’Etat dans les Hautes-Pyrénées s’acquièrent leurs premiers véhicules électriques, la Préfète a essayé, en compagnie de Michel Pélieu, des vélos électriques dans la cour de la Préfecture de Tarbes.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>