Policiers, gendarmes et sapeurs-pompiers sont mobilisés pour assurer la sécurité des coureurs et des spectateurs pour le passage du Tour de France dans les Hautes-Pyrénées (Illustration).

Policiers, gendarmes et sapeurs-pompiers sont mobilisés pour assurer la sécurité des coureurs et des spectateurs pour le passage du Tour de France dans les Hautes-Pyrénées (Illustration).

Ce jeudi 13 juillet 2017, le Tour de France fera un passage remarqué dans les Hautes-Pyrénées. Après être partis de Pau en fin de matinée, la caravane publicitaire puis les coureurs entreront dans le département par Ibos avant de traverser Tarbes et rejoindre les Pyrénées. L’arrivée, forcément spectaculaire, se fera en fin d’après-midi à la station de Peyragudes, sur la piste 007.

Pour assurer la protection des spectateurs durant cet évènement populaire, diffusé dans le monde entier en direct, la Préfecture des Hautes-Pyrénées a mis en place un dispositif de sécurité conséquent.

Deux points ont fait l’objet d’une attention particulière et complètent le dispositif national et celui de l’organisation du tour : la traversée de Tarbes, pour laquelle une coordination spécifique est mise en place avec la mairie pour la protection du public et des lieux de rassemblements ; l’arrivée à Peyragudes où un important dispositif des forces de l’ordre et de secours sera déployé.

Pour l’occasion, les effectifs engagés sont importants. 350 gendarmes du groupement de gendarmerie des Hautes-Pyrénées, et 130 policiers dont 45 policiers de la Circonscription de Sécurité Publique (CSP) de Tarbes, sur la traversée de la ville, renforcés par deux Compagnies Républicaines de Sécurité (CRS), soit 85 CRS. 65 sapeurs-pompiers seront spécifiquement dédiés à l’événement : 30 en poste sur les centres de secours situés sur l’itinéraire de la course, 35 positionnés depuis le col de Peyresourde jusqu’à la ligne d’arrivée à Peyragudes.

Un dispositif de veille local, en lien avec le Ministère de l’Intérieur Enfin, la préfète des Hautes-Pyrénées a également déployé un important dispositif de veille en lien avec le Centre de Coordination itinérant du ministère de l’intérieur, à savoir : un Poste de Commandement Opérationnel (PCO), regroupant le Service Départemental d’Incendie et de Secours des Hautes-Pyrénées (SDIS65) et la gendarmerie sera mis en place à Peyragudes sous la responsabilité du Sous-Préfet de Bagnères de Bigorre, un Centre Opérationnel Départemental (COD) sera activé en préfecture, dès l’entrée du tour dans le département, sous la responsabilité de la Sous-Préfète d’Argelès-Gazost.

Pyrénéesinfo Tarbes.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>