Tout savoir face à la grève des médecins libéraux en Hautes-Pyrénées (Illustration).

Tout savoir face à la grève des médecins libéraux en Hautes-Pyrénées (Illustration).

Les médecins libéraux se sont mis en grève partout en France, dès ce vendredi 13 novembre 2015. Si tous ne suivent pas le mouvement, le service médical risque d’être fortement perturbé dès ce vendredi et durant le week-end.

Pour faire face à cela, l’Agence Régionale de Santé (ARS) de Midi-Pyrénées vous explique comment vous faire soigner et trouver un médecin.

En cas de rendez-vous déjà programmé avec un médecin. Les patients sont d’abord invités à se faire confirmer leur rendez-vous auprès de leur médecin avant de se déplacer. Dans le cadre de son obligation déontologique d’information de ses patients, le médecin aura normalement contacté chaque patient afin de l’informer de son absence éventuelle et, le cas échéant, de reprogrammer avec lui un rendez-vous à une autre date.

En journée ce vendredi. Les patients qui ont besoin de consulter un médecin en journée sont invités à appeler d’abord leur médecin traitant, afin de savoir s’il assure ses consultations. Dans le cas contraire, le message de son répondeur réoriente ses patients. Si ce n’est pas le cas, les patients peuvent appeler le 15 (SAMU) qui les orientera en fonction de leur demande.

A partir de 20h et ce week-end. Pour toute demande médicale pendant cette période, les patients sont invités à téléphoner au « 39 66 Allo Docteur » avant de se déplacer. Ce service de garde des médecins généralistes est renforcé par l’ARS pendant cette période pour apporter aux patients une réponse médicale adaptée à leur besoin. Sur le terrain, des médecins généralistes sont réquisitionnés si nécessaire, pour assurer les consultations et visites.

En cas d’urgence. Pour toute urgence médicale grave, ou en cas de doute, les patients sont invités à contacter le 15, accessible 24h/24. L’ARS garantit pendant cette période la capacité d’accueil des services d’urgence des établissements publics. Elle intervient aussi en organisant la réquisition de médecins spécialistes exerçant en cliniques privées, afin que la permanence des soins soit assurée dans chaque territoire, en priorité pour les activités relevant de l’accueil dans les services d’urgence et dans les maternités. Ces réquisitions sont menées au cas par cas, sur décisions des autorités préfectorales.

L’ARS précise enfin qu’en cette période, il est possible que les temps d’attente soient plus longs qu’à l’accoutumée.

Pyrénéesinfo, E.B.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>